Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Recette saine et de saison

Logo MQA

Parmentier « spécial lendemain de Noël »

De l'art d'accommoder les restes...

Parmentier « spécial lendemain de Noël »

Paru le 28 décembre 2011

Ecrit par Pauline

Guide de préparation

Type de recette

Plat

Spécificité

Sans oeuf

Saison

Printemps, automne, hiver

Nombre de personnes

4

Coût

Difficulté

Temps de préparation

20min

Temps de cuisson

25min

Temps de repos

-

Temps total

45min

Imaginé, élaboré et testé par MQA

Ingrédients

  • 400g de restes de viandes et jus
  • 8 pommes de terre
  • 2 pommes
  • Parmesan ou emmental râpé
  • Sel
  • Poivre
  • Graisse d'oie ou de canard, ou beurre

Instructions

Il vous faudra d’abord accomplir le travail minutieux de « nettoyage » de la carcasse de votre volaille. Si vous n’avez pas assez de viande, ou si vous souhaitez réaliser cette recette sans avoir mangé une oie la veille, vous pouvez aussi utiliser du confit d’oie ou de canard.

Faites chauffer à feu très doux les morceaux de viande dans la sauce (jus de viande et graisse) que vous aurez mis de côté.

Épluchez les pommes de terre, coupez-les en quatre et faites-les cuire (10 minutes à la cocotte, 20 minutes à la casserole).

Pendant ce temps, épluchez les pommes et coupez-les en très fines lamelles que vous faites fondre à la poêle dans de la graisse de volaille, ou si vous n’en avez pas, dans du beurre.

Une fois les pommes de terre cuites, écrasez-les en purée en ajoutant une noix de beurre, du sel et du poivre.

Tapissez le fond de votre plat à gratin, ou de petits ramequins, avec la viande dans son jus, disposez ensuite une couche de fondue de pommes, puis terminez avec la purée.

Parsemez le dessus de fromage râpé, parmesan ou emmental, et de poivre.

Enfournez à 200°C (thermostat 7) pendant 15 minutes afin que le dessus soit bien gratiné.

Vous pouvez adapter cette recette avec des restes de pot-au-feu, en remplaçant la fondue de pommes par un coulis de tomates.

Avis sur : Parmentier « spécial lendemain de Noël »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail