Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

Vive les noix, et leurs copines les noisettes !

Bonnes pour le cœur, alliées minceur, riches en goût... Tout, tout, tout sur les noix et noisettes.

Vive les noix, et leurs copines les noisettes !

Paru le 14 octobre 2014

Ecrit par Mon quotidien autrement

Gourmandes dans les gâteaux, originales dans les plats, savoureuses à grignoter, on a toujours une bonne raison de manger des noix et des noisettes. En plus d’être délicieuses, ces oléagineuses sont un excellent allié pour la santé, qui combat les maladies du cœur et le cholestérol. Quels sont leurs bienfaits et comment en profiter au maximum ? On vous dit tout.

Ne pas prendre les noix pour des noisettes

Bien qu’elles puissent se ressembler au goût, il ne faut pas les confondre ! Toutes deux considérées comme des oléagineuses, la noix est consommée directement après la récolte alors que la noisette est récoltée un peu avant sa maturité. Fraîches ou séchées, elles ont toutes les deux la tête dure avec une coque qui entoure le fruit qu’il faut casser avant de le manger. Originaire d’Asie, pour la première, et de la France pour la deuxième, elles font maintenant partie du paysage agricole hexagonal et, en ce moment on en profite, c’est la saison !

Mieux qu’une barre chocolatée

Les préjugés sur les noix et noisettes ont la vie dure. Accusées de faire grossir, elles sont pourtant riches en bonnes graisses, magnésium, potassium et vitamines. Consommées avec modération, vous pouvez compter sur elles : les lipides qu’elles contiennent présentent un apport énergétique très intéressant, plus de 600 calories aux 100g. Cela peut paraître beaucoup mais grâce à leur teneur en fibres (de la même famille que celle des pommes, la pectine, très rassasiante), elles calment la faim rapidement. C’est pour ça qu’une portion de 30g suffit généralement à caler un petit creux, bien plus qu’une barre chocolatée. Les sportifs les adorent, les nutritionnistes aussi.

Championnes des « bonnes » graisses

Outre leur apport calorique intéressant, elles sont toutes les deux riches en acides gras insaturés, les « bonnes » graisses (72% du total d’acides gras pour la noix, 76% pour la noisette). Différentes études ont prouvé que la consommation régulière de noix et noisettes (ainsi que d’amandes) diminue le taux de cholestérol et surtout de mauvais cholestérol (le LDL cholestérol) grâce à l’action croisée des acides gras insaturés, du magnésium et des fibres contenus dans ces oléagineux. Ce sont aussi ces bonnes graisses que l’on retrouve dans l’huile d’olive du régime méditerranéen.

Bonne graisse/mauvais graisse : quelle différence ?

Les acides gras sont la base des lipides (ou graisses). Il en existe deux sortes : les acides gras saturés et les insaturés. Les premiers (que l’on trouve dans le lard, les charcuteries ou les pâtisseries) ont tendance à augmenter le taux de cholestérol et surtout celui du LDL cholestérol (mauvais) ainsi qu’à favoriser les dépôts de cholestérol dans les artères, ce qui augmente les risques de maladies cardiovasculaires. En bref, on évite.

À l’inverse, les insaturés sont bénéfiques à l’organisme. On en distingue deux types : les polyinsaturés ou essentiels (Oméga 3 et 6 dont la noix est particulièrement riche) et les mono-insaturés (Oméga 9 contenu en grande quantité dans la noisette). Les acides gras polyinsaturés sont indispensables dans l’alimentation parce que le corps n’est pas capable de les fabriquer lui-même. C’est pour ça qu’on les appelle « essentiels ». Ils jouent un rôle protecteur à plusieurs niveaux : dans la formation des membranes des cellules, dans les fonctions rénales et, surtout, dans la coagulation du sang. Ce sont donc de véritables défenseurs du cœur qui luttent contre les accidents vasculaires en évitant la formation de caillots. Quant aux acides gras mono-insaturés, ils présentent également de nombreux avantages. Connus pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol, ils réduisent les risques de maladies cardiovasculaires et d’hypertension. En résumé, on fonce sur les noix et noisettes qui en sont riches !

Noix et noisettes : trois raisons de ne pas se priver

  • Des fruits secs à haute teneur en énergie (à consommer avec modération tout de même)
  • Des acides gras qui vont booster les cellules et les vitamines
  • Des vertus qui protègent le cœur

Avis sur : Vive les noix, et leurs copines les noisettes !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail