X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Recette saine et de saison

Logo MQA

Carpaccio de navets primeurs

Une assiette fleurie pleine de goût et de fraîcheur.

Carpaccio de navets primeur - DR Mon Quotidien Autrement - © E. Montuclard

Paru le 11 mai 2021

Ecrit par Emilie Montuclard

Guide de préparation

Type de recette

Entrée

Spécificité

Végétarien, sans oeuf, sans gluten

Saison

Printemps

Nombre de personnes

2

Coût

Difficulté

Temps de préparation

20 minutes

Temps de cuisson

sans

Temps total

20 minutes

Testé par MQA

Ingrédients

  • 6/8 petits navets primeur bio
  • Huile d'olive
  • Fleur de sel
  • Poivre concassé
  • Petites fleurs fraiches de saison comestibles (ici des alysson maritimes qui ont une saveur de roquette)
  • Quelques jeunes pousses d’épinard
  • Les zestes fins d’un demi citron
  • Une cuillerée à café de parmesan râpé

Instructions

Brossez les navets sous l’eau froide.
Coupez-les en tranches très fines à l’aide d’une mandoline.
Couvrez le fond de deux assiettes avec une fine couche d’huile d’olive.
Disposez les tranches de navets en rosace. Arrosez à nouveau d’un filet d’huile d’olive.
Salez et poivrez.
Disposez quelques pousses d’épinard et des petites fleurs.
Parsemez de zestes de citron et de parmesan râpé et servez.

Avis sur : Carpaccio de navets primeurs

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société