Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Guide pratique écologique

Logo MQA

Connaître les légumes et fruits d’hiver

Vertus du potager d'hiver

Paru le 25 novembre 2010

Ecrit par Mon quotidien autrement

D’accord, les grandes tables où l’on dîne en été tongs aux pieds dans le jardin vous manquent. Mais non, l’hiver ne rime pas forcément avec monotonie et nourriture insipide.

D’abord parce que cuisiner une recette en hiver avec des légumes de saison savoureux, sans pesticides ou venus par avion, c’est possible ! Un coup d’œil sur les menus de saison vous en convaincra.

Ensuite parce que, contrairement aux idées reçues, les légumes n’ont rien d’insipide, au contraire ! Une petite crème simple, l’ajout d’autres légumes, d’herbes et d’épices donneront à vos menus une saveur comparable à votre ratatouille estivale.

Dernier point à respecter : le calendrier des fruits et légumes de saison vous aidera à ne pas importer vos vitamines de l’autre côté du globe.

Des légumes d’ hiver… et variés !

Les endives qui se marient à merveille avec le céléri, certaines salades (comme la mâche), les carottes, les oignons, l’ail, les échalottes, le navet et le salsifis, les champignons, les panais, les pommes de terre. Les dérivés de ces dernières pourront être de bons alliés : patate douce, maniok, vitelotte (pomme de terre à chair violette), igname, topinambour…

N’hésitez pas non plus à craquer sur le chou. Enfin, sur les choux, car ils sont très divers. Chou-fleur, chou de Bruxelles, chou frisé, chou blanc, chou chinois, chou rave, chou rouge… Son goût dépendra des recettes que vous suivrez ou que vous inventerez…

L’oublié du mois

Grand ami de la pomme de terre dans nos soupes traditionnelles, le poireau se mange aussi en vinaigrette, sauté à la poêle ou au wok. Ne jetez surtout pas le vert, c’est lui qui contient le plus d’apports vitaminiques et minéraux ! Pas convaincu ? Le poireau regorge de potassium, calcium, magnésium, manganèse, fer, vitamines B et C, provitamine A, cuivre, zinc. On continue ?

A noter que certains légumes d’automne se conservent bien l’hiver : les noix, les amandes, mais aussi les marrons et les châtaignes.

Les fruits hivernaux :

L’hiver est là, adieu abricots, figues, kiwis, raisin, etc… Pas de quoi se lamenter pour autant : optez pour les fruits secs, une véritable source énergétique. A consommer avec modération quand même, ils sont riches en acides gras insaturés.

L’orange reste le produit phare. On ne la met plus forcément sous le sapin, et c’est dommage, puisqu’une orange par jour fournit à l’organisme l’apport quotidien recommandé de vitamine C. En plus, durant les périodes froides elle aide à lutter contre les agressions et la fatiguedéclarée. A consommer durablement, évidemment !

L’oublié du mois

Le goji est un fruit sec idéal pour affronter l’hiver. Bio, il coûte cher : 45 € le kilo en moyenne. Il contient des polysaccarides (glyconutriments), qui sont aux glucides ce que les acides aminés sont aux protéines. Riche en anti-oxydants, le goji contient toute la gamme des acides aminés. Coup de fouet assuré le matin (vitamine C). Adoptez-le plutôt en fruit séché.

Avis sur : Connaître les légumes et fruits d’hiver

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail