X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Le chocolat du voilier cargo Grain de Sail

Les fèves sont transportées en cargo à voile d'Amérique latine.

Chocolat Grain de sail

Paru le 8 juin 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Testé et approuvé par MQA

Grain de Sail, un drôle de nom pour une tablette de chocolat, non ? Vous vous souvenez des cap-horniers, ces grands voiliers qui naviguaient portés par le vent ? Et bien, certains les remettent au goût du jour.  On vous raconte …

En 2010, à Morlaix, en Bretagne, deux frères, Olivier et Jacques Barreau, se lancent dans la confection de café et de tablettes de chocolat. Mais pour ces deux experts en énergies renouvelables, la question de s’approvisionner en café vert et en fèves de cacao en polluant les océans se pose rapidement. Ils décident alors de construire Le Grain de Sail, le premier voilier cargo à prendre la mer depuis la fin des années 1950. Chaque année, il fait deux boucles transatlantiques d’environ trois mois chacune, chargé de marchandises.

Importer à la voile du café et du cacao bio, c’est une bonne idée… Mais quid du trajet « aller » ? Pour ne pas voyager à vide, Grain de Sail a créé, en 2016, Grain de Sail Wines : de la vente à New York, aux États-Unis, de vins bios français d’exception. En revanche, le voilier cargo voyage pour l’instant à vide entre New York et l’Amérique latine  : à terme, l’équipe envisage de transporter  des marchandises humanitaires.

« Outre les voiles, le navire capte de l’énergie par différents moyens. Une dizaine de panneaux photovoltaïques réceptionnent les rayons par beau temps, et deux hydrogénérateurs situés à l’arrière absorbent la force du courant. Deux microéoliennes ponctuent le tableau, permettant au bateau d’être autonome en énergie. Pour naviguer dans les ports et se garer, il possède aussi un petit moteur thermique d’appoint de 110 chevaux », décrit le site Reporterre.

La petite entreprise commercialise aujourd’hui 330 tonnes de chocolat et ne peut tout transporter à la seule force du vent… Les fondateurs ont donc choisi d’importer « classiquement » une partie du cacao nécessaire. « En 2021, nous devrions toutefois transporter à la voile plus de 50 % de nos besoins en masse de cacao », précise-t-on sur le site. Et un deuxième navire est en construction.

Et leur chocolat, ça donne quoi ?

Le chocolat est croquant, peu sucré et finement dosé. Bref, on aime ! Nous avons testé leur tablette de chocolat noir aux raisins et sarrasin torréfié. Élaborée et produite à Morlaix (Finistère), elle est confectionnée à base de cacao récolté d’Amérique latine. La tablette bio de 100 grammes est à 2,85 euros, plus frais de port. Sinon, les points de vente sont listés, ici !

On aime aussi :

  •  Il n’y a pas de papier aluminium autour de la tablette mais un film alimentaire. L’enveloppe cartonnée est recyclable.
  • L’entreprise travaille avec un Esat (Établissement et service d’aide par le travail) pour sa chaîne de production.

 

Voilier cargo vs cargos pollueurs.
Le voilier cargo Grain de sail.

 

 

 

Avis sur : Le chocolat du voilier cargo Grain de Sail

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société