X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Le camembert végan des Nouveaux affineurs

Parfait sur une tranche de pain

Un camembert végan, des Nouveaux affineurs.

Paru le 28 mai 2024

Ecrit par Elsa de Mon Quotidien Autrement

Un goût de fromage, une odeur de fromage… sans fromage. L’affiné d’Albert, c’est un « fauxmage », c’est-à-dire un mets qui ressemble à un fromage, mais sans produit laitier. Nous avons testé ce camembert végan de la marque Les Nouveaux affineurs. On en boulotte sur une tranche de pain, tout simplement. Il est également sans gluten, pour celles et ceux que ça intéresse. Il est composé de soja et de noix de cajou (issues du Vietnam et décortiquées manuellement).

Vous êtes intéressés par ces alternatives aux fromages « classiques » ? Il existe désormais des dizaines de « fauxmages » : des parmesans, des camemberts, des tartares, des bries… Voici le témoignage d’Estelle, qui en connaît un rayon. En plus de citer le camembert végan des Nouveaux affineurs, qui reste cher, elle développe :

« Il y a le « bleu » de chez Jay&Joy, les « goudas » de chez Vegusto, ou la « feta » de chez Violife. Mon fils de 5 ans et moi aimons bien ces blocs style feta, au prix fort abordable. Je les prépare dans un bocal en petits carrés dans de l’huile d’olive avec des herbes de Provence, c’est très bon et ça dure une semaine. Les tartares végétaux au lait d’amande ail et fines herbes sont délicieux aussi. Tous sont difficiles à trouver en magasin, même à Paris. Les stocks varient, les enseignes les distribuent puis arrêtent… »

Que ce soit pas souci de la souffrance animale ou parce que vous voulez vous passer de lactose, se procurer des « fauxmages » n’est pas chose aisée. Restent les commandes en ligne, avec des frais de port qui peuvent en freiner plus d’un. Prenons garde également à la composition des produits. Nombre d’entre eux contiennent des noix de cajou ou de l’huile de coco, importées de pays lointains. Cela n’empêche pas de s’accorder des plaisirs gourmands de temps à autre !

L’affiné d’Albert, 100 g : 9,90 euros.


Et pour vous familiariser avec le véganisme, lisez notre article : L’antispécisme ou la révolution des animaux



Nous choisissons et testons nos coups de coeur en toute liberté et sans aucune contrepartie financière.

Avis sur : Le camembert végan des Nouveaux affineurs

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sondage

Avez-vous calculé votre empreinte carbone ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société