X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

Impact, d’Olivier Norek et 3 autres ouvrages

Une sélection éclectique et engagée de livres pour Noël.

sélection livre Noel

Paru le 21 décembre 2021

Ecrit par Déborah

Mon Quotidien Autrement vous a concocté une sélection de 4 livres à lire ou à offrir pour Noël. Nous commençons par Impact d’Olivier Norek.

Impact, d’Olivier Norek

Impact, d'Olivier Norek.

Ni tout à fait une dystopie, ni vraiment un policier, ni même un simple roman, Impact, de l’écrivain et capitaine de police Olivier Norek dérange. Le livre, sorti en octobre 2020, se déroule en 2022, dans un monde post-Covid. Il raconte l’histoire de Virgil Solal, soldat des forces spéciales qui, après la mort de sa fille à la naissance en raison de la pollution atmosphérique, décide de faire payer les responsables. Hommes politiques et grands chefs d’entreprises deviennent sa cible. Et il plonge dans l’éco-terrorisme. C’est là que notre coeur balance. Car on ne peut s’empêcher d’éprouver de l’empathie pour cet homme qui a tant perdu et qui est prêt à tout (dont quelques assassinats) pour faire avancer la cause écologique. On reste dubitatif, voire bouleversé face à la morale déviante de ce roman policier. Car oui, Impact est aussi un roman policier, dans lequel Virgil Solal est recherché, traqué par la police.

L’autre point fort du livre est de placer son action dans un contexte réel. Chaque chapitre s’appuie sur des faits et événements qui se sont réellement passés : le cinquième continent, les impacts néfastes de Total en Afrique…Et alors qu’on s’imagine d’abord que l’auteur se plaît à caricaturer la réalité, à en grossir le trait, on s’aperçoit bien rapidement que tout est basé sur des faits réels. Les articles de presse figurant au glossaire en sont la preuve. Un fiction glaçante de réalisme.

(Ed. Michel Lafon, 19,95 euros. Octobre 2020)

Petite et grande histoire des légumes, d’Eric Birlouez

Vous êtes passionné(e) de légumes ? Vous êtes passionné(e) par les livres d’histoire ? Alors lancez-vous sans hésiter dans la lecture de Petite et grande histoire des légumes. Dans ce livre touffu, Eric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue, nous emmène de l’Antiquité à la période industrielle, en passant par le Moyen Âge et la Renaissance, pour nous conter les histoires des tiges, feuilles, racines, bulbes et autres cosses.

On y apprend par exemple qu’avant le 18ème siècle, on ne trouve pas de traces de carottes oranges. Jusqu’alors, on cultive les carottes jaunes, violettes, blanches et parfois rouges. On doit cette teinte orange à des horticulteurs hollandais qui voulaient, par cette couleur, rendre hommage à la famille royale Orange-Nassau.

On peut aussi lire que la pomme de terre lorsqu’elle arrive en Europe, depuis le Nouveau Monde au 16ème siècle est réputée pour ses vertus médicinales censées guérir les inflammations, les calculs rénaux, l’eczéma ou les brûlures. Si bien qu’en 1565, le roi d’Espagne Philippe II en fait livrer au pape Pie IV dans l’espoir de guérir sa malaria.

(Ed. Quae. 22 euros. Septembre 2020)

En transition douce vers la décroissance, d’Alexandre Leroux

« En 2015, j’étais graphiste en CDI à temps plein pour une multinationale où je me rendais en voiture, je mangeais de la viande tous les jours et je vivais en colocation dans un appartement en ville », raconte Alexandre Leroux dans son livre, En transition douce vers la décroissance. Six ans plus tard, le Youtuber travaille à mi-temps dans une ferme en maraîchage bio, vit dans une tiny house, se déplace majoritairement en vélo et est devenu végétarien. C’est ce cheminement qu’il nous raconte.

Chaque chapitre aborde un aspect de sa vie et la transition opérée : son régime alimentaire, sa profession, les moyens de transports qu’il utilise, son logement, ses modes de consommation, son rapport au numérique, ses loisirs.

Le livre, conçu comme un récit thématisé, est ponctué d’informations et de conseils très pratiques : comment accueillir les remarques lorsque l’on devient végétarien, les habitats alternatifs existants et envisagés, son budget mensuel, etc.

Le point d’orgue de la démarche d’Alexandre Leroux : la douceur. « Je veux une transition douce qui me rassure, comme un long chemin sur lequel j’avancerais pas à pas, en découvrant progressivement ce qui me plaît et mes limites. La douceur du temps que je me donne renforce ma confiance en mes convictions. La douceur de mes changements rassure mes proches. La douceur de mes discours favorise la compréhension de mes choix par mon entourage et s’accompagne de leur soutien. La douceur de mes actes inspire les curieux et montre un exemple réalisable. » C’est cette approche de la transition tout en douceur qui inspire en effet. Et qui montre à voir qu’une alternative est possible, sans que celle-ci ne soit vécue comme un changement contraignant.

(Ed. Ulmer. 19,90 euros. Septembre 2021)

La fabrique des pandémies, de Marie-Monique Robin

« Les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une ‘épidémie de pandémies' », écrit Marie-Monique Robin, dans La Fabrique des pandémies. On vous avait déjà conseillé la lecture de ce livre de l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Le Monde selon Monsanto.  Nous réitérons la suggestion car ce livre développe une problématique encore largement ignorée et pourtant essentielle : les liens entre biodiversité, destruction de l’environnement et multiplication des pandémies.

Le livre, qui passe en revue les impacts de la déforestation, de l’élevage intensif ou encore l’urbanisation, est très bien documenté, précis. Il est aussi très accessible car bien conté.

(Ed. La Découverte. 20 euros. Février 2021)

Avis sur : Impact, d’Olivier Norek et 3 autres ouvrages

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Les commentaires :

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société