Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Guide pratique écologique

Logo MQA

Vous pouvez protéger les abeilles en semant ces plantes mellifères

Il vous suffit d'un balcon.

Pixabay

Paru le 9 juin 2020

Ecrit par Elsa de Mqa

Pour protéger les abeilles, qu’elles puissent  se nourrir et produire du bon miel, on peut leur donner un petit coup de pouce en plantant des plantes mellifères, c’est à dire des plantes qui proposent du nectar bien sucré pour les rassasier. En quelques mots, les plantes mellifères sont comme un petit garde-manger toutes saisons pour abeilles affamées.Selon les fleurs, le miel aura un goût différent : plus il y a de fructose, plus le miel sera liquide – le miel d’acacias par exemple – plus il y aura de glucose, plus il sera cristallisé – le miel de pissenlit par exemple.

Les abeilles ont un rayon de butinage d’environ trois kilomètres donc pas de panique, si votre mini jardin d’Eden n’est pas resplendissant, n’ayez crainte. On vous a fait une sélection de plantes pour balcons ou potagers. Jolies, comme la bourrache, ou « utiles », car saupoudrer du thym frais sur des légumes grillés, c’est tout de même sympa. Commandez-les en ligne (bio de préférence) si vous ne les trouvez pas en magasin !

Thym : pour pouvoir en boulotter et se soigner en cas de rhume.

Lavande : elle sent bon et fleurit toute l’année. Parfaite pour les périodes de famine des abeilles, de novembre à mars.

Bourrache : elle est facile à cultiver, éloigne les escargots et se consomme fraîche, en tisane ou comme épice.

Tournesol : parce qu’il pousse facilement et égayera votre jardin. Il est trop grand pour une jardinière en revanche.

Pissenlit : il fournit pollen et nectar, et il fleurit au tout début du printemps. Les colonies d’abeilles se développent très vite à ce moment-là.

N’hésitez pas à laisser croître les « mauvaises herbes » comme les trèfles, les pissenlits ou les pâquerettes !

« Par ailleurs, explique Pierre, apiculteur amateur haut-alpin, les abeilles récoltent du nectar pour faire du miel d’une part et elles récoltent aussi du pollen qui sert à fabriquer de nouvelles abeilles, c’est-à-dire à nourrir le couvain. Sans couvain il n’y a pas de renouvellement de la population d’abeilles et donc sans pollen il n’y a pas de nouvelles abeilles. Les abeilles apprécient le lavandin, sur lequel elles récoltent beaucoup de nectar. Mais il se trouve qu’il n’y a pas de pollen et que donc les colonies vont s’affaiblir en butinant le lavandin ».

Vous êtes prêts à planter ? Encore quelques conseils pour protéger les abeilles jusqu’au bout des ailes :

  • Plantez des espèces qui fleurissent au fil des saisons pour que les abeilles butinent tout au long de l’année.
  • Privilégiez des plantes locales, de votre région
  • Ne mettez bien sûr pas de pesticides
  • Variez les plaisirs !

Après la plantation, on se prépare une recette au miel ? Des samossas chèvre-miel, ça vous dit ?

Photo : Bourrache. Pixabay

Avis sur : Vous pouvez protéger les abeilles en semant ces plantes mellifères

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail