X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Guide pratique écologique

Logo MQA

Que faire de vos appareils électriques et électroniques en fin de vie ?

Téléphones, ordinateurs, tablettes, frigidaires, grille-pain, ampoules ...

Dans les repairs cafés, on peut réparer ses appareils électroniques.

Paru le 20 avril 2021

Ecrit par Déborah

Que faire de vos appareils électriques ou électroniques une fois qu’ils ne fonctionnent plus et/ou que vous souhaitez en acheter un nouveau. Mon Quotidien Autrement vous explique la marche à suivre. 

1. Avez-vous vraiment besoin de vous en débarrasser ?

C’est la première question à vous poser lorsque vous vous apprêtez à vous débarrasser de l’un de vos équipements électroniques ou électriques. Avez-vous vraiment besoin d’un équipement neuf ? Vous en débarrassez-vous parce qu’il ne vous plaît plus, parce que vous avez envie de nouveauté, parce que vous aimeriez un appareil plus performant ? La durée de vie moyenne d’un téléphone est par exemple de 24 mois. C’est très court. Surtout lorsque l’on sait que la fabrication des smartphones nécessite des métaux rares, au processus d’extraction et transport très polluants.

2. Les réparer

On se sépare parfois d’un appareil car il ne fonctionne plus, alors qu’il serait en réalité très simple de le réparer. « Il faut créer une culture de la réparation », souligne Laetitia Vasseur, confondatrice de l’association Halte à l’obsolescence programmée, dans un entretien à Mon Quotidien Autrement. On trouve désormais de très nombreux tutoriels de réparation de qualité sur Youtube. Il existe aussi des sites comme CommentReparer qui rassemblent un grand nombre de tutos très clairs. Et si vous ne souhaitez pas vous lancer seul dans cette réparation, vous pouvez aussi vous tourner vers un Repair café. On en trouve désormais dans de nombreuses villes.

3. Revendre ses appareils électroniques

Il arrive qu’on se sépare de son téléphone, de sa télévision ou de son sèche-cheveu, non pas parce qu’ils ne fonctionnent plus, mais parce que l’on souhaite en racheter un plus puissant, plus fonctionnel, plus neuf. Dans ce cas, pourquoi ne pas revendre votre ancien équipement pour lui donner une seconde vie ? Vous pouvez tout simplement poster une annonce sur Leboncoin ou vous adresser à Back Market.

4. Les donner

Vous pouvez aussi faire don de vos appareils électroniques à Emmaüs, au réseau Envie ou à une ressourcerie par exemple, ou à tout autre association. Ils pourront ensuite les revendre à prix bas ou les donner. Renseignez-vous aussi au niveau local. De nombreux groupes Facebook se sont créés comme par exemple à Lyon « je donne avant de jeter 69 » qui compte plus de 58 000 membres. Et puis, vous pouvez renvoyer gratuitement vos anciens téléphones par la Poste, pour qu’ils soient remis en état, grâce au service jedonnemontelephone.fr

5. Les déposer dans un point de collecte

Si vous ne souhaitez ni réparer, ni donner, ni revendre, il est temps de déposer votre appareil dans un point de collecte pour qu’il puisse être collecté puis recyclé. Pour cela, plusieurs options.

  • Si vous rachetez un équipement neuf. Vous pouvez demander au revendeur de votre nouvel appareil de reprendre gratuitement l’ancien. C’est une obligation réglementaire depuis 2015. C’est vrai aussi pour les achats en ligne, même si dans les faits, c’est un peu plus compliqué. Renseignez-vous en amont auprès du revendeur pour connaître les modalités.
  • Si vous ne rachetez pas un équipement neuf. Pour les petits appareils, vous pouvez utiliser les bacs de collecte présents dans les magasins d’équipements de plus de 400 m2. Pas besoin d’acheter dans ce magasin pour déposer votre équipement dans ce cas.
    Vous pouvez aussi opter pour les déchetteries, qui ont des bacs spéciaux pour les DEEE. Ou les ressourceries.
  • En cas de doute. N’hésitez pas à consulter les sites des deux principaux éco-organismes agréés pour la collecte et le traitements de DEEE : Ecologic, Ecosystem. Ils disposent de moteurs de recherche très pratiques pour trouver le point de collecte le plus proche de chez vous et de plein d’infos sur la fin de vie de ces équipements.

 

Avis sur : Que faire de vos appareils électriques et électroniques en fin de vie ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société