X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Guide pratique écologique

Logo MQA

Comment acheter moins de vêtements ?

Conseils, bons plans et bonnes adresses.

Limiter ses achats de vêtements neufs

Paru le 10 mai 2022

Ecrit par Dorothée

Cent milliards de vêtements sont vendus par an dans le monde, soit 60 % de plus qu’il y a quinze ans, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). En France, c’est 2,6 milliards de pièces qui sont mises sur le marché tous les ans. Cela utilise beaucoup d’eau, le transport pollue, le recyclage est très compliqué, sans parler de l’exploitation de la main d’œuvre étrangère … bref, le coût écologique et humain de nos achats de vêtement est prodigieux. Alors comment peut-on acheter moins de vêtements ?

1- On plonge dans sa penderie avant d’acheter

Avant de se précipiter pour acheter une nouvelle pièce, on regarde ce qu’il y a dans sa penderie.

  • On répare les vêtements abimés. Si on ne sait pas faire ou si on n’a pas le temps, faites appel à un ou une couturière près de chez vous, ou s’adresser à Les Réparables. Ce site internet créé par Blandine Barré, couturière, s’inscrit dans une démarche écologique en proposant de réparer tous vos vêtements. Vous choisissez le type de réparation nécessaire, quelques photos à ajouter et vous avez votre devis directement. Il ne reste plus qu’à envoyer votre vêtement et à attendre son retour.
  • Si on a des idées et un peu de temps, on se crée des pièces uniques en customisant ses vêtements. Quelques idées sur ce compte Pinterest par exemple.
  • On trie avant d’acheter. Cela permet d’y voir plus clair et de faire le point sur ce qui manque vraiment dans son dressing. Et peut-être aussi de retrouver des pièces qu’on avait oubliées !
  • Une fois les vêtements triés, on échange avec ses copines – copains ou avec sa famille ceux qu’on ne veut plus. Et hop, plus de gâchis et cela fait des heureuses et des heureux.

2- On se pose les bonnes questions afin d’acheter moins de vêtements

  • En ai-je vraiment besoin ? Petite piste : quand un vêtement nous plait, on attend 3 jours, voire 7 avant de passer à l’acte. Souvent l’envie est passée … ou pas ! Et on file jeter un coup d’œil sur les sites de revente, pour vérifier que l’article que l’on souhaite ne s’y trouve pas en seconde main.
  • Est-ce que l’on veut un vêtement neuf ou d’occasion ? Si l’on veut un vêtement neuf, alors on privilégie les marques écologiques. Il en existe beaucoup maintenant, quelques idées dans notre rubrique Mode éco-responsable. On privilégie des vêtements en fibres naturelles ou en fibres recyclées.

3- On achète d’occasion

Acheter d’occasion ne veut pas dire acheter plus ! On se pose donc toujours la question « En ai-je vraiment besoin ? ».

Les marketplaces

  • Acheter sur les plateformes connues comme Le Bon CoinVinted ou Vestiaire collective. Acheter sur ces plateformes permet certes d’avoir beaucoup de choix et d’acheter d’occasion. Mais attention à ne pas tomber dans une frénésie d’achats compulsifs, sachant que ces sites mettent tout en place pour vous faire acheter le plus possible. Et le bilan carbone n’est pas au top à cause du transport. L’idéal est de se constituer une cagnotte en revendant ses vêtements dans laquelle on pioche quand on a besoin de quelque chose.
  • Acheter sur les « marketplaces » à côté de chez vous. Sur Facebook par exemple, il existe beaucoup de communautés actives par ville, département, région, centre d’intérêts … qui permettent de trouver des vêtements d’occasion à des prix intéressants sans avoir l’impact du prix du transport. Ne payez rien à distance, mais rencontrez le ou la vendeuse avec remise en mains propres.

Les magasins solidaires et les friperies

  • Privilégier les achats en magasins solidaires ou en friperies locales. Pour connaître les friperies dans votre ville, télécharger l’application Unique. C’est une application collaborative qui regroupe les meilleures friperies et vide-greniers autour de chez vous.
  • Magasins solidaires et friperies en ligne : si l’on habite trop loin d’une ville, on peut aussi acheter des vêtements d’occasion en ligne. A noter l’excellente plateforme d’Emmaüs « Label Emmaüs » dont le joli projet est « une coopérative créée en 2016 qui unit des centaines d’adhérents autour d’une même mission : proposer une alternative aux sites de vente en ligne traditionnels et faire la promesse d’un achat solidaire.  » On y trouve de tout à petits prix. Pour les friperies en ligne, quelques plans : CrushOn et Once again.

À noter que ce marché de seconde main est en plein essor et que de nombreuses initiatives fleurissent un peu partout. Certaines friperies par exemple proposent des échanges de vêtements sans contrepartie financière.

Si vous avez des bons plans à partager, laissez-nous un commentaire un peu plus bas.

 

 

 

 

 

Avis sur : Comment acheter moins de vêtements ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Les commentaires :

Sondage

Etes-vous ? (plusieurs réponses possibles)

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société