X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A voir et à revoir

Logo MQA

« Quatre mois sur ma biosphère », sur Arte

Un documentaire d'Arte sur les low-techs à voir jusqu'au 17 décembre.

Image tirée du documentaire 4 mois sur ma biosphère

Paru le 7 décembre 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Date de sortie : 21 octobre 2021

Réalisateur : Laurent Sardi et Corentin de Chatelperron (France, 2021, 53mn)

Vivre en autonomie grâce à des low techs – des innovations qui respectent l’environnement – c’est possible ? C’est en tout cas le défi que s’est lancé Corentin de Chatelperron, ingénieur. Pendant quatre mois, sur un « bateau-laboratoire » dans la baie de Phang Nga, en Thaïlande, il va cultiver de la spiruline, récolter les œufs d’une mini basse-cour, faire pousser des légumes-feuilles grâce à un système d’hydroponie, installer des panneaux solaires, récolter l’eau de pluie et désaliniser celle de la mer. Et tout cela, il le raconte dans « Quatre mois sur ma biosphère », un documentaire diffusé sur Arte jusqu’au 27 décembre. Comment a-t-il eu l’idée de ce périple ? 

En lisant un article décrivant Space X, le programme d’Elon Musk pour coloniser Mars […]. J’étais estomaqué que l’on mette autant d’énergie et de moyens – on parle de milliards de dollars, de milliers de cerveaux parmi les plus qualifiés du monde – pour chercher à habiter sur une planète si nulle. Pourquoi aller sur Mars, planète désertique, gelée, irrespirable et lointaine, quand on a une planète si belle et tant de problèmes à résoudre ?

Vous aviez peut-être déjà croisé ce touche-à-tout sur Arte car il était le protagoniste de la série documentaire Nomade des mers : un tour du monde en catamaran qui a pour but de repérer, à chaque escale du voyage, les plus ingénieuses des low-techs, ces systèmes D accessibles et économiques, faciles à fabriquer et à réparer partout.

 

 

Avis sur : « Quatre mois sur ma biosphère », sur Arte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société