X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Ça fait réfléchir

Logo MQA

Les 50 additifs autorisés en bio

La plupart sont d'origine naturelle.

Les charcuteries, même bio, contiennent souvent des additifs, notamment des nitrites, qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

Paru le 21 septembre 2021

Ecrit par Déborah

En sélectionnant des produits bio, on pense souvent éviter non seulement les résidus de pesticides, mais aussi les additifs. Ce n’est pas tout à fait vrai. Une cinquantaine d’additifs sont en effet autorisés dans les aliments labellisés bio. Car ils sont considérés comme indispensables à la préparation ou à la conservation de certains aliments transformés.

Attention, ils sont bien moins nombreux à être autorisés en bio que dans les produits issus de l’agriculture conventionnelle, qui en utilise plus de 300. Et en bio, la majorité d’entre eux sont d’origine naturelle. En réalité, seuls 4 sont des additifs de synthèse.

De la même façon, dans les produits bio, seuls deux colorants peuvent être incorporés et ceux-ci sont naturels. Les édulcorants sont quant à eux interdits.

Les additifs autorisés en bio à éviter

Deux additifs autorisés dans les produits bio posent tout de même vraiment question. Il s’agit du nitrite de potassium et du nitrite de sodium (E 249 à E 252). Ce sont des conservateurs très employés dans les viandes transformées, principalement dans les charcuteries, même bio. Mais il faut limiter au maximum leur consommation. Un dépassement des doses journalières admissibles de nitrites de sodium accroît en effet le risque de développer un cancer, en particulier le cancer du colon.

Par ailleurs, d’autres additifs sont également peu recommandables. C’est le cas du phosphate de calcium (E341), employé comme antioxydant, régulateur d’acidité, antiagglomérant ou encore émulsifiant. On le retrouve en particulier dans les produits de boulangerie et pâtisserie ou encore les fromages industriels. Sa consommation est à limiter car des études ont montré qu’une augmentation du taux de phosphate dans la paroi des vaisseaux sanguins pouvait accroître le risque cardiovasculaire et le risque d’insuffisance rénale.

De la même manière, le dioxyde de sillicium (E551), qu’on retrouve dans les fromages, les confiseries ou encore les préparations à base de céréales comme antiagglomérant est suspecté de contenir des nanoparticules, qui pourraient avoir un effet toxique sur l’intestin.

Avis sur : Les 50 additifs autorisés en bio

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les commentaires :

Le règlement (CE) N° 889/2008 sur la production biologique limite les utilisations des additifs « à éviter ». A l’annexe VIII, E 250 ou (mais pas « et ») E 252 uniquement pour les produits à base de viande et avec des doses limitées. E 341 : uniquement comme poudre à lever pour farine fermentante et si aucune alternative est démontrée. E 551 : uniquement pout herbes et épices séchées en poudre, arômes et propolis. Leurs usages en bio est donc beaucoup plus limité que ce que vous indiquez dans votre article !

@ Mariane MONOD Bonjour. Un grand merci pour votre message et toutes les précisions que vous apportez à notre article et qui militent encore davantage pour une alimentation 100 % bio.

Effectivement, cela paraît vraiment anormal de trouver des produits nocifs dans notre alimentation bio.
Nous essayons de nous protéger en voulant manger sainement, c’est bien difficile
Merci pour vos articles

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société