Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Des gens qui se bougent

Logo MQA

Picture, la marque pour sportifs éthiques

Du polyester recyclé à l'assaut des cimes

picture-organic-clothing-marque-sportswear

Paru le 13 novembre 2018

Ecrit par Elsa de Mqa

Adeptes de ski, snowboard, surf, glisse, vous allez adorer cette marque. Lancée il y a dix ans, elle propose toute une collection de vêtements et accessoires de sport éthiques. Derrière ces vestes aux designs graphiques se cachent Jérémy Rochette, Julien Durant et Vincent André, le trio auvergnat fondateur de Picture Organic Clothing. Voici leurs points forts :

Du tissu polyester à partir de bouteilles en plastique

« Notre modèle de fabrication est principalement basé sur le recyclage de bouteilles en plastique qui permet de créer du tissu polyester, résume Florian Palluel, responsable développement durable de la marque. À l’inverse de la méthode la plus conventionnelle qui est, encore en 2018, d’extraire du pétrole. »

50% minimum de matières recyclées, biologiques ou bio-sourcées

« Certains de nos produits sont 100% éco-conçus. Parfois, par souci de prix, nous travaillons avec des « mix matières » en incluant des matières conventionnelles. Nous pensons que le prix d’un produit responsable ne doit pas être un frein pour le consommateur. D’une manière générale, chaque produit Picture est composé, au minimum, d’environ 50% de matières recyclées, biologiques ou bio-sourcées.»

Les trois fondateurs

Des innovations durables

Au delà du recyclage de bouteilles en plastique, la marque propose d’autres matériaux innovants : « Nous avons décidé de bannir le Néoprène de nos combinaisons de surf, les alternatives se trouvent du côté du caoutchouc naturel et du bio-sourcing. C’est une alternative aux matières pétroles que nous envisageons de plus en plus pour fabriquer nos vestes techniques. Il s’agit de transformer un ingrédient naturel (glucose de canne à sucre par exemple) afin de créer du bio-polyester », explique Florian.

Des usines de production proches des matières premières

Écolos, certes, mais pourquoi ne pas fabriquer les produits en France ? Pour le prix, bien sûr, mais aussi parce que la marque veut « que la confection soit au près des matières premières et des process de développement. Par exemple, en Turquie, on retrouve dans un périmètre de 150 km les champs de coton biologique, la filature, le tissage, la teinture et la confection de nos produits.»

Et côté main-d’œuvre ?

« Nous voulons travailler de manière encore plus étroite avec nos usines de production, et mettre en place des initiatives pour les travailleurs. Pour mener à bien cette mission, nous sommes membres de Fair Wear Foundation (initiative européenne visant à améliorer les conditions de travail dans l’industrie du vêtement et du textile). Aujourd’hui, 84% du volume de notre production est assurée par seulement deux usines. Cela permet un suivi et une influence forte auprès des usines afin de mettre en place avec elles des initiatives sociales et environnementales.»

Pour jeter un oeil à la collection femmes, c’est ici. Et la collection hommes, ici !

Avis sur : Picture, la marque pour sportifs éthiques

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail