MenuMQAMQAMQAMQA

Nos rubriques

MQAMQA

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Des gens qui se bougent

Logo MQA

Thot : une école de français pour les migrants

Une belle initiative qui permet aux réfugiés de retrouver une certaine autonomie.

Xavier-Eric Lunion / solidarum

Paru le 8 mai 2018

Ecrit par Elsa de Mqa

Thot, c’est le nom du dieu égyptien du savoir et de la transmission des connaissances. C’est aussi le nom d’une école qui apprend le français aux exilés, lancée à Paris grâce à une campagne de financement participatif en 2016.

Cette école, on la doit à trois femmes : Judith Aquien, Héloïse Nio et Jennifer Leblond, la trentaine. A l’époque, elles sont toutes trois bénévoles dans l’accueil des migrants. Une expérience qui leur a permis de comprendre l’importance de l’apprentissage de la langue pour les exilés.

« Un jour un ami réfugié a vu sa solution d’hébergement prendre fin. Quand je lui ai demandé comment je pouvais l’aider pour trouver un autre endroit où loger, j’ai été saisie par sa réponse.  » L’hébergement ce n’est pas grave, je me débrouille. Mais où est-ce que je peux apprendre le français ?  » », raconte Héloïse, interrogée par 20 minutes. « Le langage est le premier outil pour s’intégrer dans la société. La communication est essentielle dans ce processus », abonde Nastaran Barzanouni, professeure à l’école Thot, d’origine iranienne, dans le média Solidarum.

Une école diplômante

Aujourd’hui, l’école propose des sessions de quatre mois, avec dix heures de cours par semaine donnés par des professeurs de français langue étrangère, avec la possibilité d’être diplômé à la fin ! Les exilés sont accompagnés pour passer le DELF Pro, un examen officiel de français. Thot accepte tout le monde, quelque soit le statut des exilés (réfugiés, demandeurs d’asile…) mais elle a été pensée pour ceux qui ne possèdent pas un niveau équivalent au Baccalauréat. Les diplômés du secondaire ont accès à plus de passerelles vers les universités françaises.

Si vous voulez leur donner un coup de pouce financier, cliquez-ici !

Intéressé par les initiatives solidaires à destination des migrants ? Cette carte interactive et participative les recense sur tout le territoire français, n’hésitez pas à la consulter.

Avis sur : Thot : une école de français pour les migrants

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les commentaires :

Bonjour Rethore, oui tout à fait. C’est pour cela que nous avons trouvé intéressant de mettre en avant l’école Thot. Bonne journée.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Nous ne communiquerons pas votre adresse email.