Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Des gens qui se bougent

Logo MQA

Une famille va à la pêche aux déchets du lac d’Annecy

Objectif : sensibiliser au recyclage des déchets.

Screenshot_2020-03-02  icleanmylake • Photos et vidéos Instagram(1)

Paru le 10 mars 2020

Ecrit par Elsa de Mqa

Annecy, ses belles montagnes, son lac et ses déchets. La famille Abrahami — deux parents, quatre enfants — a décidé de prendre le problème à bras le corps en juillet dernier. Entre deux ploufs : mission collecte de détritus. L’aînée, Ambre, 17 ans, se charge ensuite de prendre les trouvailles en photo et de les poster sur Instagram. Aujourd’hui, leur page I clean my lake comptabilise 1862 abonnés. Mon Quotidien Autrement a passé un coup de fil à Ambre pour qu’elle nous raconte leur projet.

Comment vous est venue l’idée de ramasser des déchets et de les poster sur Instagram ?

Deux de mes petits frères, ils avaient 15 et 13 ans, sont allés se baigner au lac l’été dernier parce que c’était les vacances. Ils partaient dans l’idée de se lancer dans une chasse au trésor, pour voir ce qu’ils pourraient trouver. Et ils ont trouvé… beaucoup de déchets ! Ils ont continué à les ramasser, sur les rives, en se disant qu’ils trouveraient peut-être des choses amusantes.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Récolte d’abonné en paddle ce matin… bravo! @werunannecy #icleanmylake #icleanmyplanet #protecttheplanet #annecylac #werunannecy

Une publication partagée par @ icleanmylake le

On a décidé de partager cela sur les réseaux sociaux pour faire de la sensibilisation. On essaye toujours de prendre nos photos avec un cadre derrière : le lac, les montagnes, pour montrer le contraste. Derrière le beau décor, il y a aussi des ordures. Et puis comme cela, on montre que nettoyer puis recycler, ça prend peu de temps. Enfin, l’idée c’est aussi de dire qu’il vaut mieux ne rien jeter…

Toute la famille s’y est mise ?

Oui. On est six. Parfois, nos cousins ou des amis nous rejoignent. Cela reste assez restreint, mais on a créé notre association, I clean my lake, en octobre 2019, avec le projet de faire participer les adhérents.

Combien de détritus avez-vous ramassé depuis le début ?

C’est dur à dire… En hiver, on ne se baigne pas, évidemment, alors on ramasse des déchets sur le bord des routes ou en forêts, en moyenne six gros sacs poubelle par session. Au lac, on trouve beaucoup de bouteilles en verre, alors que là, on trouve plutôt plutôt du plastique.

Depuis que vous avez commencé ce projet, qu’est-ce qui a changé ?

On a pas mal d’abonnés qui nous envoient leur récolte, on est content. Ca fait toujours plaisir de montrer qu’on peut toucher les gens. On est aussi sollicités pour participer à des projets : on a présenté notre association dans un collège, on va le faire dans des écoles primaires. On va aussi participé au Village du développement durable à Annecy [un événement annuel écolo, ndlr].

Est-ce que tu participes aux vendredis pour le climat ?

Ça m’est arrivé, oui ! Mais je suis en terminale, c’est compliqué de rater les cours.

Est-ce qu’il y a une personne ou un projet écolo qui t’a marqué ces derniers temps ?

Le discours de Greta Thunberg nous a beaucoup parlé, beaucoup touché, nous, lycéennes et lycéens. Elle a réussi à mobiliser beaucoup d’étudiants, c’est un peu l’exemple d’une jeunesse qui se réveille. Un modèle.


Pour les suivre sur Instagram, cliquez-ici.

Avis sur : Une famille va à la pêche aux déchets du lac d’Annecy

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail