X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

« La part du colibri », de Pierre Rabhi

L'espèce humaine face à son devenir

"La part du colibri", de Pierre Rabhi

Paru le 28 juillet 2015

Ecrit par Léa

Prix : 5.50 €

L’été bat son plein et c’est l’occasion de se replonger dans le petit manifeste écologique de Pierre Rabhi. La part du Colibri est sorti en novembre 2009, mais le discours est toujours autant d’actualité, sinon plus.

48 pages qui s’avalent très facilement où le philosophe nous fait part de sa vision du monde, proche de celle de Naomi Klein, dont on vous avait parlé il y a quelques semaines. Moins complexe que l’ouvrage de l’américaine, et plus utopique, il dresse néanmoins les grandes directions vers lesquelles nos sociétés devraient se tourner afin d’éviter le chaos. Donner plus de place aux femmes, re-localiser les activités économiques, et prendre des décisions politiques en fonction des besoins humains et de la nature.

Mais le plus grand défi selon Pierre Rabhi sera de mettre la coopération entre les peuples au coeur du débat, de couper court à l’absurde compétition entre les humains (l’ « anthropophagie structurelle »), qui hiérarchise et creuse les inégalités.

Conscient que cela ne se fera pas du jour au lendemain, l’auteur encourage modestement le lecteur à poser sa propre pierre à l’édifice. A agir, selon la légende, comme un colibri qui apporterait ses quelques gouttes d’eau pour tenter d’éteindre la forêt en feu.

Editions : l’aube 

Avis sur : « La part du colibri », de Pierre Rabhi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société