X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

J’arrête la pilule, de Sabrina Debusquat

Pourquoi de plus en plus de femmes décident de renoncer à la pilule ?

J'arrête la pilule, Sabrina Debusquat

Paru le 17 octobre 2017, modifié le 10 février 2021

Ecrit par Déborah

Date de publication : 06/09/2017

Prix : 19.5 €

Editeur : Les liens qui libèrent

Critiquer la pilule, ce symbole de la libération sexuelle de la femme, est tabou. Pas au point de faire reculer la journaliste Sabrina Debusquat qui, avec J’arrête la pilule, met les deux pieds dans le plat. Et il était temps ! La lecture de ce livre fera réfléchir toute femme qui prend ces petits comprimés contraceptifs chaque jour.

On réalise tout d’abord que la pilule est un perturbateur endocrinien. Plus encore, le perturbateur endocrinien par excellence. Son but est précisément d’altérer le système hormonal des femmes. Comment imaginer, alors, que ces hormones synthétiques ont pour seule conséquence de mettre en pause la fertilité ?

AVC, embolies, migraines, prises de poids, dépressions, baisses de libido… : ses effets secondaires sont nombreux et bien souvent négligés par le corps médical. Sans parler de son impact délétère sur l’environnement. Au détour de ce livre, on revient aussi sur l’histoire de la pilule, née, selon l’auteur, de la détermination d’hommes et de femmes à la pensée eugéniste et misogyne (de quoi briser tout aura féministe !).

On comprend aussi et surtout que si 4,5 millions de femmes prennent la pilule en France, elles sont de plus en plus nombreuses à y renoncer. Une démarche solitaire car souvent incomprise. Mais les alternatives existent et elles sont de plus en plus efficaces.

Avis sur : J’arrête la pilule, de Sabrina Debusquat

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société