X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez créer un carnet personnel où vous pourrez archiver vos recettes, vos articles, vos belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

L’éco-anxiété ne passera pas par moi

Une BD qui nous aide à garder le moral face à l'urgence climatique.

L'éco-anxiété ne passera pas par moi, Elise Rousseau

Paru le 2 février 2021

Ecrit par Déborah

Date de publication : 22/10/2020

Prix : 15.9 €

Editeur : Delachaux et Niestlé

La lutte contre le changement climatique peut donner le bourdon. Les climatologues, qui sont les plus au fait du réchauffement, sont par exemple nombreux avoir le blues. Et ils ne sont plus les seuls … La prise de conscience de l’impératif de la transition écologique génère beaucoup de stress chez un peu tout le monde. Certains sont anxieux à l’idée que le monde s’effondre. D’autres sont frustrés en ayant souvent l’impression que malgré leurs efforts quotidiens, rien ne bouge et que ceux qui ne réalisent pas l’ampleur du problème sont encore nombreux. On appelle ça l’éco-anxiété.

C’est ce que raconte Elise Rousseau dans L’éco-anxiété ne passera pas par moi.

Cette bande dessinée assez courte se veut humoristique. En plus de la narratrice, on y croise Cocotte, la poule déçue en amour, Denis, le politique qui fait de l’écologie pour attirer les voix, Nono le collapsologue, l’ado en colère face à l’inaction des générations précédentes, le voisin écolo repenti.

Si elle paraît parfois un peu simpliste, cette BD a deux  mérites. Celui de montrer que nous pouvons tous être touchés par l’éco-anxiété.  Et celui de donner des solutions pour lutter contre ses angoisses. A chacun de trouver la sienne. Agir chez soi, s’engager dans une association, profiter des petits plaisirs, apprendre à dédramatiser…

 

Avis sur : L’éco-anxiété ne passera pas par moi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société