Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

Changez le climat dans votre assiette

« Arrêtez-vous pour regarder pousser les légumes ».

Changez le climat dans votre assiette.

Paru le 3 septembre 2019

Ecrit par Déborah

Date de publication : 02/11/2018

Prix : 45 €

Editeur : in-finitum

Alain Fouray est photographe. Avec son épouse, Béatrice, des chefs cuisiniers, des producteurs et un journaliste, il a mis sur pied une exposition et un livre mettant en lumière les légumes, leur beauté, leur histoire et la façon de les consommer de façon écolo. Le livre s’appelle Changez le climat dans votre assiette. Produits locaux et respect de la saisonnalité garantis.

Comment est né ce projet ?

Alain Fouray : « Il est né d’une rencontre avec des chefs. Avec François Pasteau en particulier, qui est un cuisinier engagé depuis longtemps et qui fait la part belle aux produits locaux et de saison. Nous parlions d’une de mes précédentes expositions traitant du recyclage, et nous nous sommes dit qu’il serait intéressant d’initier un travail sur les légumes, de mettre en lumière leur potentiel. Notre but était d’interpeller le public et développer un autre regard sur ces aliments trop souvent négligés. »

Selon vous, en quoi la photo est-elle un bon moyen de sensibilisation à une alimentation plus respectueuse de l’environnement ?

A.F. : « La photo est un moyen de communication universel. Tout le monde en prend. Tout le monde comprend ses codes. Notre travail était photo-pédagogique. Le mien était plus spécifiquement de faire redécouvrir la beauté des légumes. On prend souvent les fleurs en photo mais pas les légumes, alors que ces derniers sont souvent eux-même issu de fleurs. Avec cette exposition et ces photos, nous voulions faire passer un message, non pas de culpabilisation, mais plutôt une incitation à faire un arrêt sur image. Ces photos disent aux gens : « Arrêtez-vous pour regarder pousser les légumes. » »

Concevez-vous votre travail comme nécessairement engagé ?

A.F. : « J’ai effectivement travaillé sur l’alimentation, également sur le recyclage, mais je m’intéresse en réalité au départ à la matière. A la lumière et aux couleurs. A la meilleure façon de faire passer mon message via mes images. L’engagement n’est pas une fin en soi de mon travail. »

Avis sur : Changez le climat dans votre assiette

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail