Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

L'info

Logo MQA

Dans les Landes, un village pour accueillir les malades d’Alzheimer

120 résidents y vivront dès le mois de mars.

Le Village Alzheimer veut maintenir le lien social avec les malades.

Paru le 26 novembre 2019

Ecrit par Déborah

Toutes les trois minutes, une personne est diagnostiquée de la maladie d’Alzheimer. Environ 1,2 million de personnes sont touchées en France. Et 40 % d’entre elles vivent en institution. Cette maladie, encore mal connue, mal perçue, insuffisamment prise en charge et qui devrait toucher 1,8 millions de personnes d’ici 2050, ne devrait pourtant pas être une malédiction. D’autres modèles de soin, moins excluant et davantage axés sur les besoins des patients sont possibles. Au Pays-Bas, depuis plusieurs années, il existent des villages Alzheimer. A Weesp, près d’Amsterdam, un véritable village accueille les malades, avec ses commerces, ses petites maisons avec jardinet, tentant chacune de recréer un univers proche de celui dans lequel ont vécu les personnes (bourgeois, urbain, travailleur…).

Un « cadre de vie normal »

C’est d’ailleurs ce lieu qui a inspiré le Village Landais Alzheimer. Ce projet expérimental, unique en France, ouvrira ses portes au printemps, à Dax, dans les Landes. 120 résidents sont accueillis dans ce parc de plus de 5 hectares, comprenant des petites maisonnées, individuelles et collectives, un potager, un mini-ferme et pensé pour être un véritable lieu de vie. « La philosophie était vraiment de recréer les espaces et l’ambiance d’un village landais, pour permettre aux résidents – qu’il faut appeler les « villageois » -, d’avoir le cadre d’une vie normale. Il y aura donc des commerces, un coiffeur, un auditorium et de multiples activités d’organisées », explique Vincent Galibert, en charge du groupement d’intérêt public pour la partie recherche et expérimentation du projet, dans Sud Ouest. Le village comptera aussi un restaurant, une médiathèque ou encore un centre de santé, tous ouverts aux résidents, comme aux personnes venues de l’extérieur.

Dans ce village, pas de blouse blanche visible et une prise en charge non-médicamenteuse importante. Pour autant, le personnel médical sera très présent : 120 professionnels environ. Des médecins, mais aussi des infirmiers, des assistants en soins gérontologiques, un psychologue, un ergothérapeute, etc.

Maintenir le lien social

La place laissée à la famille devrait également être importante. Mais ce qui fait également l’originalité du projet est la forte implication des bénévoles, de façon à proposer des concerts à l’auditorium, des ateliers peinture, lecture, etc. Tout pour maintenir les liens sociaux des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Le Village Landais Alzheimer sera aussi un lieu-ressource pour la recherche médicale et thérapeutique. « Je suis chargé de mettre en place un protocole d’évaluation des personnes malades qui vont y habiter, des soignants, des familles et des bénévoles afin d’évaluer l’exemplarité d’une telle innovation et développer une recherche qui permette de dire « ce Village apporte réellement à l’évolution de la santé de ces populations et dans ce cadre mérite d’être étendu ailleurs », indique le professeur Jean-François Dartigues, neurologue et consultant au CHU de Bordeaux.

Preuve que l’initiative intéresse, près de 1000 candidatures ont été enregistrées, pour 120 postes à pourvoir, sur la plateforme créée pour recevoir les candidatures spontanées de personnes souhaitant travailler au sein de ce projet.

Avis sur : Dans les Landes, un village pour accueillir les malades d’Alzheimer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail