X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

Présidentielle : les propositions écologiques des candidats

Tout comprendre en une à deux minutes de lecture.

Plutôt nucléaire ou éolien? - Crédits : Falco | Pixabay

Paru le 5 avril 2022

Ecrit par Mathieu

Dans la perspective présidentielle, on vous propose de comprendre en 1 minute les grandes différences en matière d’orientations écologiques. On a compilé les informations trouvées dans les programmes des candidats, en les classant par thématiques. Si un candidat ne figure pas dans une catégorie, c’est qu’il n’a pas formulé de propositions en la matière.

 

Énergies renouvelables

N.Dupont-Aignan : Stopper la construction d’éoliennes pendant au moins le quinquennat
Y.Jadot : Augmenter la capacité de production éolienne à 70TWh en 2027, développer le biométhane et produire 25 GW supplémentaires en photovoltaïque.
J.Lassalle : Interdire la construction d’éoliennes non validée par les maires
M.Le Pen : Arrêter la construction d’éoliennes et de panneaux solaires
E. Macron : Construire 50 parcs éoliens offshore d’ici à 2050
JL. Mélenchon : Nationaliser la filière éolienne off-shore
V.Pécresse : Donner aux habitants et aux intercommunalités la possibilité de refuser l’installation d’éoliennes
E.Zemmour : Interdire la construction d’éoliennes et favoriser les énergies thermiques

Nucléaire

  • Ils souhaitent prolonger l’utilisation du nucléaire

N. Dupont-Aignan : Arriver à un mix énergétique 100% nucléaire
J.Lassalle : Construire des réacteurs nouvelle génération (sans préciser combien)
M. Le Pen : Construire 3 nouveaux EPR
E. Macron : Rallonger la durée de vie des réacteurs existants au-delà de 50 ans
V. Pécresse : Construire 6 nouveaux EPR
F. Roussel : Construire un réacteur nouvelle génération
E.Zemmour : Construire 14 nouveaux réacteurs

  • Ils souhaitent sortir du nucléaire

A.Hidalgo : Sortir du nucléaire, mais pas avant 2050
Y.Jadot : Fermer 10 réacteurs d’ici à 2035 pour une sortie “responsable” du nucléaire
JL Mélenchon : Prévoir la sortie du nucléaire (sans indication de calendrier)
P.Poutou : Sortir du nucléaire en 10 ans

Transports

A.Hidalgo : Relancer les petites lignes de train, le fret ferroviaire, les trains de nuit, lancer une taxe carbone sur l’avion quand une alternative existe, créer un taux de TVA réduit pour le train, faciliter l’accès aux voitures électriques
N.Dupont-Aignan : Rénover le réseau de trains, développer les voitures électriques
Y.Jadot : Moderniser les lignes de train existantes, stopper les « grands projets » ferroviaires (LGV Rhin-Rhône, Grand Paris Express…), interdire la vente de véhicules neufs polluants en 2030, offrir un vélo à tous les moins de 16 ans
M.Le Pen : Rendre gratuit le train aux heures creuses pour les 18-25 ans
E. Macron : Développer une filière 100% française de véhicules électriques en leasing
JL. Mélenchon : Développer les transports en commun pour réduire l’usage de la voiture, renationaliser la SNCF, augmenter le nombre de trains, rendre ses tarifs plus accessibles, développer le réseau d’autocars en absence de gare, développer les réseaux cyclables
V.Pécresse : interdire les véhicules fossiles en 2040, remplacer les transports en commun fonctionnant au diesel par des transports propres
F.Roussel : Rouvrir les petites lignes de train, développer le fret ferroviaire et fluvial, proposer une prime de 10 000€ pour l’achat d’un véhicule propre
E.Zemmour : Rendre prioritaires les lignes aidant au désenclavement, favoriser l’usage de la voiture (supprimer le permis à points, augmenter les limites de vitesse, plafonner les amendes)

 

Le train est plébiscité par bon nombre de candidats – Crédits : Macayran | Pixabay

Agriculture et pesticides

A.Hidalgo : Abandonner progressivement les pesticides en commençant par les néonicotinoïdes, assurer l’indépendance nationale en matière de protéines végétales, favoriser la pêche durable
Y.Jadot : Interdire tous les pesticides chimiques
M.Le Pen : Prolonger l’utilisation des phytosanitaires, indemniser les agriculteurs dans les zones de non-traitement imposées
JL. Mélenchon : Interdire les pesticides les plus toxiques et réduire l’usage des autres progressivement
V.Pécresse : Sans alternative valable, continuer l’utilisation des pesticides
F.Roussel : Créer une agence européenne pour l’usage d’alternatives naturelles aux produits chimiques, abandonner les produits phytosanitaires chimiques
E.Zemmour : Robotiser l’agriculture pour réduire le recours à la main d’oeuvre étrangère et limiter l’usage des pesticides.

Logement

A.Hidalgo : Rénover 22 millions de logements d’ici à 2050.
N.Dupont-Aignan : Remplacer les aides accordées à l’éolien par un grand plan d’isolation
Y.Jadot : 10 milliards d’euros par an pour rénover les bâtiments, réduire de moitié la consommation des entreprises et administrations d’ici à 2030
M.Le Pen : Aider financièrement au remplacement des chaudières au fioul, proposer une épargne “Logement vert” pour la rénovation énergétique des bâtiments
E.Macron : Rénover 700 000 logements par an
JL. Mélenchon : Rendre obligatoire la rénovation des passoires thermiques et logements insalubres, instaurer un permis de louer, réquisitionner les logements vides pour les louer
F.Roussel : Rénover complètement les logements d’ici à 2040, dans un souci d’efficacité énergétique, avec un investissement de 10 milliards d’euros par an
E.Zemmour : Mieux isoler les bâtiments d’habitation et de bureaux (sans préciser de budget ni de calendrier)

Réduction des émissions de CO2

NB : L’Union Européenne a fixé un objectif de réduction des gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030, et l’atteinte de la neutralité carbone en 2050.

A.Hidalgo : 50% de réduction des émissions du secteur industriel en 2035
Y.Jadot : 55% d’ici à 2030, et neutralité carbone en 2050
E. Macron : Neutralité carbone en 2050
JL. Mélenchon : 65% en 2030
V.Pécresse : Neutralité carbone en 2050 
F.Roussel : Neutralité carbone en 2050

Biodiversité

A. Hidalgo : Inscrire la défense de la biodiversité dans la constitution, reconnaître les crimes d’écocide, créer un Tribunal pénal de l’environnement au sein de l’ONU, créer une fonction de Défenseur de l’environnement
Y. Jadot : Inscrire la défense de la biodiversité dans la constitution, reconnaître les crimes d’écocide
J. Lassalle : Lutter contre les prédateurs sauvages (loups, ours…)
E. Macron : planter 140 millions d’arbres d’ici à 2030 et investir dans la filière française du bois.
JL. Mélenchon : Protéger les fonds marins des forages et extractions, interdire la pêche électrique
F. Roussel : Protéger les fonds marins via un moratoire sur leur exploitation

Chasse

  • Ils sont plutôt contre la chasse

N. Arthaud : Interdire la chasse 2 jours par semaine dont le dimanche, interdire la chasse à courre
Y. Jadot : Interdire la chasse le week-end et les vacances
JL. Mélenchon : Interdire la chasse le week-end et les vacances, interdire les pratiques cruelles (chasse à courre, spectacles d’animaux sauvages, combats de coqs…)

  • Ils sont pour la chasse

N. Dupont-Aignan : Maintenir la chasse
J. Lassalle : Maintenir la chasse
M. Le Pen : Maintenir la chasse
V. Pécresse : Maintenir la chasse
F. Roussel : Maintenir la chasse
E. Zemmour : Maintenir la chasse

Financement et administration

A. Hidalgo : Nommer un ministre du climat numéro 2 du gouvernement, fixer un budget climat annuel, instaurer un ISF climatique, inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la constitution, augmenter le montant du fonds pour la transition juste
Y. Jadot : Conditionner les aides publiques aux entreprises au respect de critères environnementaux, investir 25 milliards d’euros par an dans la transition écologique, instaurer un ISF climatique, taxer les actifs financiers selon leur impact carbone, 
JL. Mélenchon : Instaurer une taxe sur les énergies polluantes pour investir 200 milliards d’euros dans des projets écologiques, taxer le patrimoine jugé polluant
V. Pécresse : Fusionner le livret A et le LLD, développer 120 milliards de prêt pour les entreprises aux projets bas carbone

 

Pour compléter notre étude, nous avons également envoyé aux différents candidats à la présidentielle un questionnaire permettant de bien comprendre leur priorisation, leur ambition financière et leur source de financement. Anne Hidalgo est la première à nous avoir répondu. Vous pouvez consulter ses prises de position ici. Nous publierons les données des autres candidats au fur et à mesure qu’elles nous parviendront.

Avis sur : Présidentielle : les propositions écologiques des candidats

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Les commentaires :

Pour moi cest Melenchon qui répond le mieux aux objectifs à atteindre à ma grande surprise. Je voyais toujours pour les verts???

Sondage

Quel type de vélo avez-vous ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société