Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Bizarre et intéressant

Logo MQA

Peut-on faire l’amour dans l’espace ?

Les astronautes ont tout un tas de choses très sérieuses à faire pendant leur mission. Ils n'ont sûrement pas le temps de batifoler...

Peut-on faire l'amour dans l'espace ?

Paru le 7 février 2017

Ecrit par Mon quotidien autrement

Certes, votre moitié vous a invité à passer une nuit dans une bulle pour la Saint-Valentin il y a deux ans, et vous a offert non pas une mais DEUX boîtes de chocolat l’an dernier. Mais ce qui vous fait rêver, vous, pour ce 14 février, ce serait de faire l’amour dans l’espace, en toute simplicité.

Peut-être est-ce dû à la belle Sandra Bullock ou à l’éternellement charmant George Clooney dans le film Gravity ? On vous comprendrait… Ou bien au capitaine Haddock sautillant sur la Lune, ce serait plus étonnant… Nul ne le sait, mais demeure un constat simple : l’amour dans l’espace, c’est sexy. Et ce, pour deux raisons :

  • L’absence de gravité vous donne plein d’idées, surtout que vous êtes très souple depuis que vous vous êtes mis au yoga
  • La promiscuité d’une navette a un côté excitant : même dans l’immensité de l’espace, il faut savoir rester discret !

Soyons sérieux, voici pourquoi vous devez abandonner tout de suite ce fantasme, et quémander à nouveau une nuit dans une bulle à votre mari ou à votre femme :

Sans gravité, peu d’érection !

Si personne n’a jamais fait l’amour dans l’espace (officiellement du moins), c’est peut-être justifié…

  • Déjà, aucun couple n’a jamais été envoyé dans l’espace – la Nasa craint que ça ne casse la dynamique de groupe – sauf un ! En 1991, Jan Davis et Mark Lee, un couple marié, se sont envolés ensemble en mission. Mais silence radio sur leurs pratiques sexuelles…
  • Couple officiel ou pas, sachez une chose : la sueur colle à la peau dans l’espace, elle ne coule pas. En fait, elle forme des mini-flaques qu’il faut essuyer avec une serviette, qui est ensuite essorée. L’eau est traitée pour que les astronautes puissent la boire. Sexy.
  • Plus important : les hommes comme les femmes risquent d’avoir des petits soucis. Vu qu’il n’y a pas de gravité, votre tête gonfle, vos mollets s’affinent, puisque le sang descend mal. Et moins de sang dans le bas du corps, voilà qui contrarie – mais ne rend pas impossible – l’érection du pénis comme du clitoris, les deux organes se gonflant lors de l’excitation.
  • Qui dit pas de gravité, dit aussi : impossible de rester coller ! L’astrophysicien Neil deGrasse Tyson, dans une vidéo de vulgarisation sur Youtube, explique « qu’il vous faudrait beaucoup de sangles! ». « Vous flottez, et quand vous vous approchez de quelqu’un, il rebondit ailleurs », puisqu’il n’y a aucune friction, rien n’arrête un corps en mouvement…

Mary Roach, une auteure spécialisée dans les bouquins de science, raconte dans son livre « Packing for Mars » (« En route vers Mars ») qu’elle a posé la question à cosmonaute russe. Il lui aurait confié : « Mes amis me demandent toujours « comment faire l’amour dans l’espace ? » – Je réponds : « A la main ! »

Joyeuse Saint-Valentin !

Avis sur : Peut-on faire l’amour dans l’espace ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail