Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Ça fait réfléchir

Logo MQA

Living school: à l’école des citoyens verts

Devenir les citoyens responsables de demain

Living school: à l'école des citoyens verts

Paru le 5 août 2011

Ecrit par Mon quotidien autrement

C’est une petite école privée, sise dans le dix-neuvième arrondissement de Paris. Ici, les journées démarrent en douceur avec des exercices de relaxation. A la cantine, les aliments sont bio et bien souvent issus du commerce équitable. A l’heure de la récré, les enfants ne s’entassent pas dans une petite cour mais vont jouer dans le parc des Buttes Chaumont.

Des individus épanouis

Créée en 2007, Living School , établissement laïque, bilingue, écologique et citoyen, accueille une soixantaine d’enfants de 3 à 9 ans, de la maternelle au cours élémentaire. École alternative, elle se donne pour mission « de contribuer au développement d’individus épanouis, affirmés, responsables et créateurs de qualité pour la société et le monde».

Savoir-être

A l’origine de cet ambitieux projet? Caroline Sost. Après avoir travaillé plusieurs années dans les ressources humaines, elle décide de monter une école “différente”. “C’est avant tout une envie de contribuer à un mieux-être sur cette planète”, a-t-elle expliqué à Colibris, le mouvement pour la terre et l’humanisme. “ Avoir confiance en soi, savoir s’affirmer, avoir de bonnes relations avec les autres sont des attitudes qui permettent de réussir sa vie. Or l’école privilégie encore les savoirs et les savoir-faire, mettant de côté ce savoir-être pourtant si important. A Living School, le savoir-être est à la base de la pédagogie et l’ensemble de l’équipe enseignante y est formée.” ajoute-t-elle sur le site de l’école. “Les enjeux mondiaux -humains, écologiques, économiques – nécessitent qu’on introduise de façon urgente de nouveaux contenus dans la scolarité et surtout une nouvelle attitude, plus responsable ».

5500 euros par an

Concrètement, en plus d’apprendre à compter, lire et écrire en conformité avec les programmes de l’Education Nationale, les enfants suivent des ateliers yoga, d’activités manuelles, de nutrition. Lorsqu’Eliott, 5 ans, a voulu aider les enfants qui meurent de faim, toute sa classe a peint des assiettes qui ont été vendues aux parents. Les fruits de la collecte ont été reversés à “Action contre la Faim”. Pour intégrer cette école où “joie et plaisir sont les moteurs les plus puissants de l’apprentissage”, les parents doivent s’acquitter de frais d’inscription élevés: 5.500 euros par an. Plusieurs enfants sont tout de même sur liste d’attente.

Avis sur : Living school: à l’école des citoyens verts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail