Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

Petites et grandes réussites de la Cop 21

La conférence sur le climat a du bon

Petites et grandes réussites de la Cop 21

Paru le 24 novembre 2015

Ecrit par Mon quotidien autrement

Comprendre en 1 minute

J-6 avant le début de la Cop21 ! Si vous ne savez plus vraiment à quoi va servir cette conférence mondiale sur le climat, on vous conseille d’aller lire notre article : La Cop21 pour les nuls.

Cette semaine, nous voulions nous concentrer sur du positif. Alors, si vous en doutiez, on vous explique pourquoi la Cop21, c’est bien !

1. C’est la planète qui nous dit merci

Le but de la Cop21 est que les pays arrivent à s’entendre sur un ensemble de mesures permettant de limiter la hausse des températures à 2°C, d’ici à la fin du siècle. Vous n’allez pas nous dire que c’est une mauvaise idée de vouloir lutter contre le dérèglement climatique, la montée de eaux et tout un tas d’autres phénomènes peu réjouissants. 

2. Bravo la diplomatie !

Si la Cop21 aboutit, cela voudra dire que l’Union européenne et 195 autres États auront réussi à se mettre d’accord sur un sujet qui reste jeune à l’échelle de l’histoire de la diplomatie. Il y a vingt ans, on riait encore au nez de ceux qui parlaient de réchauffement climatique.

3. Une mobilisation pareille, c’est du jamais vu

Tous les États apportent leur contribution

Pour la Cop21, chaque pays a dû apporter sa pierre à l’édifice. A la mi-novembre, 161 pays avaient rendu leur copie. Certains souligneront que si l’on met bout à bout toutes ces contributions, on arrive à un réchauffement de 3°C et non de 2°C. Sauf que 3°C, c’est toujours mieux que le scénario actuel, c’est-à-dire une hausse de quatre ou cinq degrés. On vous donne quelques exemples de contributions :

  • L’Ethiopie a annoncé un programme ambitieux : une réduction de 64 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030
  • Le Maroc aussi : une baisse de 13 % de ses émissions d’ici à 2030 et une production d’électricité issue à 50 % des énergies renouvelables d’ici à 2025.
  • Le Vanuatu, le Cap-Vert, Samoa, la Papouasie Nouvelle-Guinée, ou encore les Îles Marshall veulent atteindre le « 100% renouvelable » dans les quinze prochaines années
  • L’Union européenne s’est de son côté engagée à réduire de 40 % ses émissions d’ici à 2030 par rapport à 1990

Coup de projecteur sur ceux qui n’ont pas attendu la Cop pour agir

En raison de l’actualité, les marches pour le climat ont été annulées, mais la société civile reste mobilisée. Associations, ONG, citoyens engagés, collectifs : ils sont nombreux à ne pas avoir attendu la Cop21 pour agir. La conférence sur le climat donne un coup de projecteur bienvenu sur toutes ces initiatives positives. Le documentaire Demain, dont on vous avait parlé il y a quelque temps, met en lumière ces initiatives. On vous le conseille.

Le secteur privé aussi met la main à la pâte

Toutes ces discussions autour de l’avenir de la planète finissent par mettre une certaine pression sur les entreprises. Surtout lorsqu’elles sont partenaires de la Cop21. Quelques exemples :

  • D’ici à 2020, Lafarge s’engage à réduire de 33 % les émissions liées à la production du ciment.
  • L’Oréal vise une baisse de 60 % de ses émissions d’ici à cinq ans.

4. Après la Cop, les emplois et la croissance vont devenir verts

Qui a dit qu’environnement et croissance ne pouvaient pas aller de paire. S’engager et agir pour le climat peut aussi créer des emplois. D’ici à 2030, 15 à 60 millions d’emplois verts pourraient être créés. Si on ne s’adapte pas, les niveaux de productivité pourraient par contre baisser de 7,2 % d’ici à 2050. C’est l’organisation internationale du travail (OIT) qui le dit. Et Obama semble d’accord !

5. Coup de pouce pour le Fonds Vert

Le Fonds vert a été initié à Copenhague en 2009 pour financer la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement. Les caisses ont mis du temps à se remplir. Mais la Cop21 a incité certains à mettre la main à la poche. Les huit premiers projets financés grâce au Fonds vont être lancés en même temps que la Conférence sur le climat.

Alors, c’est pas bien la Cop21 ?

Avis sur : Petites et grandes réussites de la Cop 21

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail