Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

Quelques conseils pour manger du poisson sans trop culpabiliser

Ne faites pas des yeux de merlan frit

Quelques conseils pour manger du poisson sans trop culpabiliser

Paru le 1 avril 2011

Ecrit par Mon quotidien autrement

Un chiffre, un seul : une espèce de poisson sur trois est menacée par la surpêche. Allez, un deuxième : en mer du Nord, le nombre de cabillauds en âge de se reproduire a été divisé par 5 en 20 ans. Les exemples sont nombreux, et il ne sert à rien de les énumérer sans rien faire. En revanche, on peut essayer de contribuer à inverser la tendance.

Comment ?

En préférant, bien sûr, le poisson d’élevage. Avantage : on ne dépeuple pas les océans. Inconvénient : à l’autre bout de la chaine, des poissons sauvages sont pêchés pour être transformés en farines pour élevages !

Le mieux est de soutenir les pouvoirs publics instaurant des zones marines protégées ou des réserves ainsi que des politiques de quotas. C’est ce que la France a fait près de Bonifacio (Corse) en créant une réserve de 79 000 ha en 1999 pour favoriser la réapparition du mérou. A l’échelle mondiale, les zones marines sanctuaires ne représentent que 2% de la surface des mers.

Et pour notre bien-être à nous… on choisira plutôt des poissons semi-gras et gras : hareng, maquereau, thon, sardine, saumon pour leur apport en omégas 3, aux vertus reconnues sur le système cardio-vasculaire.

Attention ! Fiez-vous aux labels, mais avec modération. Label bio ou rouge garantissent une charte de qualité minimum, et interdisent l’utilisation d’OGM dans l’alimentation. C’est déjà ça. A terme, ils devront être étoffés pour prendre en compte l’ensemble des problématiques concernant l’aquaculture. Et bien sûr, n’oubliez pas le calendrier mis à votre disposition par Mon quotidien autrement.

Avis sur : Quelques conseils pour manger du poisson sans trop culpabiliser

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail