Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

A découvrir

Logo MQA

Ça marche pour les chaussures écolo!

Après une traversée du désert, elles se mettent enfin à nos pieds.

Ça marche pour les chaussures écolo!

Paru le 14 octobre 2011

Ecrit par Mon quotidien autrement

En 2010, il s’est vendu près de 26 000 paires de chaussures en France et chacun d’entre nous en accumulerait en moyenne six paires dans son placard. Bravo la frivolité ! S’il y a bien un élément de nos tenues qui n’a pas toujours été franchement « éco-friendly », ce sont bien nos chaussures.

1000 ans pour se décomposer

Chaque modèle accumulerait plus d’une dizaine de produits chimiques. Colles pleines de solvants, cuirs tannés au chrome, matériaux synthétiques. En ajoutant à ce bilan les espèces animales sacrifiées pour les chaussures de luxe, leur conception est loin d’être respectueuse de l’environnement. Malgré les efforts des cordonniers pour les faire durer, la destinée de nos chaussures en fin de course se résume bien souvent à la poubelle. Peu sont recyclables. Il faudrait même 1000 ans pour qu’elles se décomposent. Question éthique, les chaussures ne sont pas des non plus des modèles: nombreuses sont celles qui sont fabriquées dans des pays lointains où le droit du travail n’est pas respecté. Leur acheminement alourdit encore leur bilan carbone.

Marché porteur

Mais, après des débuts difficiles, dûs il faut bien le dire à des modèles peu sexy, les chaussures écolos repartent de plus belle. Il n’y a qu’à voir les marques présentes sur les portails chaussures-ecolo.com ou planetshoes.com pour constater que le temps des sabots est révolu. Camper, Birkenstock, Reef, New Balance ou encore Timberland: autant de marques connues du grand public qui s’engagent désormais à produire des chaussures fabriquées à partir de matériaux comme le coton bio, le chanvre, le latex naturel, cuir tanné de façon naturelle, doublure en bambou, pneus recyclés, colle sans solvants ou teintures à partir d’éléments végétaux. Et le marché semble porteur puisque de nombreuses marques voient le jour: les baskets Veja, Simple shoes, Vegetarien shoes (garanties sans cuir), El Naturalista, Patagonia, Ethletic….

Label européen

L’Union européenne a lancé un label garantissant notamment la limitation de la pollution de l’eau au cours de la production et l’exclusion de substances nocives pour environnement et la santé. Pour l’instant, la marque Bionat est la seule en France à en bénéficier. Sans doute car les différents tests d’homologation sont quelque peu onéreux. Comme ces produits « éco-friendly » qui restent, malgré tout plus chers que les paires de chaussures « conventionnelles ».

Avis sur : Ça marche pour les chaussures écolo!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail