Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

L’arthrose, fléau des anciens mais aussi des jeunes

Pas de recettes magiques mais des pistes pour prévenir et des solutions naturelles à tester.

L'arthrose, une personne sur deux touchée après 50 ans, des plus jeunes aussi

Paru le 21 février 2017

Ecrit par Mon quotidien autrement

Vos genoux sont douloureux et grinçants, vos doigts tout raides, vos hanches vous font souffrir le martyre. Feriez-vous partie des millions de personnes touchées par l’arthrose en France ? On ne peut vous le souhaiter. Mais on vous explique tout de même les principales infos à connaître sur cette maladie.

L’arthrose, qu’est-ce que c’est ?

Non, l’arthrose n’est pas « une maladie de vieux ». C’est une vraie maladie, qui touche une personne sur deux après 50 ans et si les plus de 65 ans sont davantage concernés, il arrive que des personnes beaucoup plus jeunes en souffrent. Elle est due à l’usure, puis à la destruction du cartilage. Au fur et à mesure de son évolution, l’articulation toute entière, y compris l’os, est touchée.

Comment savoir si on a de l’arthrose ?

Le premier symptôme est la douleur au niveau des articulations, surtout lorsque vous les mettez à l’épreuve en bougeant. Au réveil, votre articulation peut sembler un peu raide, comme rouillée, mais c’est généralement au cours de la journée que la douleur s’accentue. Elle est plus forte le soir. Autre indice : votre mobilité diminue. Certains mouvements sont plus compliqués à faire. Moins amples. Il peut aussi arriver que vos articulations soient gonflées. L’arthrose touche surtout le genou, les hanches et les mains.

Quelles sont les causes de l’arthrose ?

Réponse de Normand : elles sont multiples. L’arthrose peut être héréditaire. Elle peut être favorisée par des conditions de travail pénibles, comme répéter toujours le même geste, travailler en permanence dans un environnement où les vibrations sont fortes (les personnes travaillant sur un chantier avec un marteau-piqueur par exemple), passer beaucoup de temps à genoux… Le risque est aussi accru après une entorse sévère ou un fracture. Raison pour laquelle les sportifs souffrent souvent d’arthrose. Le surpoids, et la ménopause pour les femmes, augmentent également les chances de souffrir de cette maladie.

Quels remèdes naturels contre l’arthrose ?

Pas de recettes magiques malheureusement, mais des pistes à explorer pour trouver ce qui vous convient le mieux. Tout d’abord, si vous êtes en surpoids, tâchez d’y remédier. Vos kilos en trop pèsent sur vos articulations et n’arrangent pas votre arthrose. De manière générale, soignez votre alimentation. Certains mets pourraient vous venir en aide. Ne lésinez pas sur le curcuma et le gingembre, dont les propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes pourraient vous soulager. Tout comme sur le cassis, particulièrement efficace lorsqu’il est consommé en bourgeons. La griffe du diable, ces larges fleurs éclatantes en forme d’entonnoir, ont aussi d’intéressantes vertus anti-inflammatoires. Vous pouvez également vous tourner vers les compléments alimentaires. La glucosamine et la chondroïtine, substances présentes naturellement dans les articulations, entrent dans la composition des molécules qui donnent son élasticité au cartilage. Avec l’arthrose, le corps ne les produit plus correctement. Mais on peut les prendre par voie orale. Dans le livre Comment j’ai vaincu l’arthrose, dont on vous parle ici, l’auteur Laura Azenard, présente d’autres solutions alternatives. N’hésitez pas à le consulter.

Et le sport dans tout ça ?

Ne bannissez pas le sport de votre vie si vous avez de l’arthrose. Au contraire, il est important de continuer à solliciter vos articulations. Choisissez un sport qui vous plaît et qui ne soit pas traumatisant pour votre corps. N’oubliez pas de bien vous étirer. En revanche, faites une pause dans votre pratique sportive quand vous avez des poussées de douleur.

Avis sur : L’arthrose, fléau des anciens mais aussi des jeunes

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail