Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Le point sur

Logo MQA

L’âne, un animal pas si bête

Têtu, bougre, mauvais caractère ?

L'âne, un animal pas si bête

Paru le 10 juin 2011

Ecrit par Mon quotidien autrement

Le point sur

Est-ce à cause du fameux bonnet dont on affublait les mauvais élèves au siècle dernier? Ou à cause de la légende du roi Midas, qui, à la suite d’un sort jeté par le dieu Apollon, s’est retrouvé affublé d’une paire d’oreilles d’équidé? L’âne symbolise depuis bien longtemps stupidité et entêtement. Ses oreilles sont symbole de honte. Et les expressions de la langue française, n’aident pas à redorer son blason: « faire l’âne », « têtu comme un âne ». C’est injuste.

L’âne sait réfléchir

Cousin du cheval et du zèbre, l’âne serait bien plus intelligent qu’eux. « Un cheval se dresse », explique Florence Gabert, fondatrice de Buisant’âne qui propose des balades dans le Beaujolais avec l’équidé. « Un âne s’éduque. C’est un animal d’attaque qui n’aime pas le danger: il réfléchit et analyse les situations auxquelles il se retrouve confronté, il est très intelligent.» Sept races d’ânes sont reconnues par les Haras Nationaux : Baudet du Poitou, Grand Noir du Berry, Normand, du Cotentin, des Pyrénées, de Provence. Si chacune a ses caractéristiques, quelques grands traits de caractère sont communs.

Sociable et placide

« L’âne est un animal sédentaire: une fois qu’il a trouvé un endroit à son goût, il s’y installe pour très longtemps », raconte Florence Gabert. « Il déteste la solitude et vit en groupe. Mais au sein de celui-ci, il n’y a pas de chef: chaque âne décide pour lui-même et ne connaît pas la hiérarchie. » Une piste pour expliquer son caractère réputé difficile? «Un âne ne supporte pas les gens autoritaires: on ne peut pas le soumettre. Et quand il a une idée en tête, il mettra tout en oeuvre pour la réaliser: il n’hésite pas. » Derrière ce trait volontaire se cache un vrai gentil. Doux et d’un naturel placide, il s’énerve rarement. Avec les enfants, c’est une véritable baby-sitter à grandes oreilles qui adore les câlins, et les blagues : « Souvent en randonnée, il va attraper la longe, ou vous pousser… »

Avis sur : L’âne, un animal pas si bête

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail