X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

« J’allume ma rue » : un site pour gérer soi-même l’éclairage public

Éviter la pollution lumineuse tout en se sentant en sécurité.

J'allume ma rue, une application pour gérer l'éclairage public © Capture d'écran vidéo Le Parisien

Paru le 1 novembre 2022

Ecrit par Mathilde de Mon Quotidien Autrement

Et si vous gériez vous-même l’éclairage public de votre commune ? Olivier Bozzetto, un ingénieur habitant à Pont-de-l’Arche (Eure) a imaginé « J’allume ma rue ». Le but ? Lutter contre la pollution lumineuse qui a un impact néfaste sur la biodiversité, réaliser des économies d’énergie… tout en préservant un sentiment de sécurité pour celles et ceux qui sortent une fois la nuit tombée.

Concrètement, il suffit de se rendre sur le site web J’allume ma rue, puis d’accepter la géolocalisation comme pour un GPS, ce qui permet d’allumer uniquement les lumières situées à proximité de l’utilisateur ou de l’utilisatrice, grâce à des boîtiers installés dans les compteurs électriques de la ville. Celles-ci s’allument pour une période de 15 minutes (réglable en fonction des villes), au gré des déplacements. Pas besoin de télécharger une nouvelle application, ni de renseigner des données personnelles. L’accès est gratuit.

 

Plus d’une dizaine de mairies ont adopté ce dispositif. C’est le cas de Pont-de-l’Arche (Eure), d’Epron (Calvados), d’Urrugne (Pays basque) ou de Lisieux (Calvados). La dernière en date est Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), qui a lancé depuis le début du mois d’octobre une période de test de l’application dans un quartier de la ville. Un bilan sera tiré au mois d’avril. À Urrugue, commune de 12 000 habitants avec 1 400 éclairages, le maire affirme au média spécialisé dans le service public Weka que l’installation du dispositif a coûté 25 000 euros, mais que cela a déjà permis de réaliser des économies à hauteur de 40 000 euros en six mois.

Ce dispositif n’est toutefois accessible qu’aux personnes disposant d’un smartphone, ce qui peut constituer une discrimination pour celles qui n’en ont pas. Parmi les idées lancées sur les réseaux sociaux : les détecteurs de mouvement. Ceux-ci coûtent toutefois deux à trois fois plus cher que les boîtiers de J’allume ma rue, affirme l’entreprise qui les commercialise 400 euros à l’unité.

Le site web « J’allume ma rue » : https://www.jallume.fr/

Avis sur : « J’allume ma rue » : un site pour gérer soi-même l’éclairage public

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Sondage

La Coupe du monde de football 2022, vous allez la jouer comment ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société