X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Motivé et efficace : le Groupe national de surveillance des arbres

Ils luttent contre l'abattage des arbres, notamment les arbres d'alignement.

Une membre du GNSA. Crédit : GNSA

Paru le 1 février 2022

Ecrit par Elsa de Mqa

Platanes en bord de route sur le point d’être abattus, coupes rases dans des forêts… Partout en France, des femmes et des hommes luttent pour protéger les arbres. Nombre d’entre eux font partie du Groupe national de surveillance des arbres. Le GNSA a été créé en 2019 par Thomas Brail, arboriste-grimpeur, dont nous dressons le portrait ici.

Et le réseau, constitué d’une cinquantaine de groupes locaux, l’assure :

Les arbres sont un « bien commun » parce qu’ils participent, en tant qu’êtres vivants, au maintien de notre cadre de vie en bon état et à la résilience de nos territoires vis-à-vis des conséquences dues au réchauffement global et à l’érosion de la biodiversité.
Nous constatons malheureusement que de nombreux arbres tombent chaque année pour diverses raisons d’aménagement ou de projets conçus sans respect pour eux ni prise de conscience dans leur rôle écosystémique.

Concrètement, ses membres peuvent être amenés à assister à des conseils municipaux, à participer à des rassemblements, soutenir des pétitions, ramasser des déchets en forêts ou participer à des groupes de travail dans les ministères… Surtout, Thomas Brail et les autres adhérents au mouvement réalisent un vrai travail de sensibilisation et d’alerte de l’opinion publique. Et ce, grâce à des vidéos postées sur les réseaux sociaux. Dans celle-ci, le fondateur de l’association explique ainsi le problème des coupes rases, dans celle-là, la jeune antenne de la GNSA de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) explique pourquoi elle défend les tilleuls de sa ville…

Vous êtes sensibles à leur combat ?

  • Rejoignez une antenne locale en vérifiant sur la carte publiée sur le site s’il en existe une
  • Adhérez à l’association (pour 5, 10 ou 20 euros)

Avis sur : Motivé et efficace : le Groupe national de surveillance des arbres

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Sondage

Quel type de vélo avez-vous ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société