X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

Apprendre à faire du vélo… adulte

Des vélo-écoles pour savoir bien pédaler.

ecole-velo

Paru le 16 février 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Le vélo semble avoir diablement la cote. On aimait déjà ce moyen de transport écolo et sportif avant la crise sanitaire. La Covid en a remis une couche : mieux vaut pédaler au vent que prendre les transports en commun, semble-t-il.

Or, on pense peu à ceux qui aimeraient pédaler, mais qui n’ont jamais appris. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses vélo-écoles en France !

« Depuis les années 2000, la demande pour l’apprentissage du vélo s’est traduite par la création de vélo-écoles au sein des associations du réseau de la Fédération française des usagers de bicyclette (FUB) », peut-on lire sur le site de cette dernière. En janvier 2021, 153 des 408 associations du réseau avaient une « vélo-école ». Voici les petites dernières : Brest à pied et à vélo, Vélo en Têt à Perpignan, Saintes à Vélo, Aprovel à Salon-de-Provence, Chateau’roule à Chateauroux, Solicycle à Caen, ou encore Vél’Orient à Lorient… Il en existe bien sûr pour les enfants, mais ce sont les sessions dédiées aux adultes qui nous intéressent.

Aux vélo-écoles, des participants de tous les âges

Concrètement, qu’y fait-on ? Il y a trois étapes fondamentales pour apprendre à faire du vélo, explique à Mon Quotidien Autrement Jean-François Baudé, de l’association Droit d’vélo à Douai : « Pédaler (les fondamentaux : avancer, ralentir, freiner…), circuler (tourner le guidon, tourner la tête pour voir un ami…), et rouler sur la voie publique ».

L’asso organise des cycles de cinq séances chacun au Jardin public de la ville de Douai. Parmi leurs derniers élèves, on trouve un grand-père qui souhaite accompagner sa petite-fille dans ses balades à vélo, des trentenaires qui aimeraient aller au travail en pédalant, d’autres souhaitant se promener en roulant… « On a aussi eu une instit qui a décidé à la retraite qu’elle apprendrait à nager et rouler ! »

Un accompagnement gratuit pour remonter sur son vélo

Vous avez peut-être entendu parler du « chèque réparation » ? D’une valeur de cinquante euros, il est offert par le gouvernement jusqu’au 31 mars pour avoir un vélo en état de marche.

Le bénévole de l’association précise qu’un deuxième dispositif existe : le « coup de pouce remise en selle« , également offert par le gouvernement, et valable lui aussi jusqu’au 31 mars.

A savoir une partie “théorique” (conseils sur le choix du vélo, son entretien, les bonnes pratiques…) et une partie “pratique” avec une mise en situation réelle. Si vous n’êtes pas débutant mais que vous appréhendez de remonter sur votre bicyclette, c’est le moment !

La carte des vélo-écoles de France, c’est ici !

Pour bénéficier du coup de pouce remise en selle, c’est !

Avis sur : Apprendre à faire du vélo… adulte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société