Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Coup de cœur durable

Logo MQA

De jolies ceintures fabriquées à partir de vieux pneus

La Vie est Belt donne une deuxième vie aux pneus de vélo.

La Vie est Belt a conçu 12 000 ceintures à partir de pneus usagés.

Paru le 22 septembre 2020

Ecrit par Déborah

Testé et approuvé par MQA

Transformer un pneu de vélo en ceinture, quelle drôle d’idée ! C’est pourtant celle qu’a eu Hubert Motte, le fondateur de la Vie est Belt. Depuis 2017, 12 000 ceintures ont ainsi été confectionnées. Soit environ 4 tonnes de caoutchouc revalorisé.

Que deviennent-ils habituellement les pneus usagés ?

Chaque année, 52 millions de pneus sont vendus en France. Mais une fois qu’ils sont usagés que deviennent-ils ? Pour les pneus de voitures, c’est assez encadré. Il existe un système de collecteurs agréés. Ils sont revendus d’occasion, utilisés pour alimenter les fours des cimenteries ou transformés en granulats.
Pour les pneus de vélo, c’est plus compliqué. Il n’y a pas de filière de recyclage. Résultat, ils sont souvent broyés, puis incinérés en émettant des gaz toxiques.

Comment les ceintures sont-elles fabriquées ?

La Vie est Belt récupère les pneus usagés dans les déchetteries et dans ses ateliers partenaires (dont Décathlon par exemple). Ils sont ensuite envoyés chez AlterEos, une entreprise adaptée basée à Tourcoing. Tout est fait à la main, ou presque : les pneus y sont découpés en bandes, puis nettoyés à la machine à laver, avant d’être à nouveau découpés à l’emporte-pièce et au maillet, puis assemblés dans une presse manuelle. Les ceintures sont livrées dans un petit sac en polycoton recyclé.

On a testé

On reconnaît bien le pneu, qui subit finalement peu de transformation avant de devenir un accessoire de mode. Ni chauffé, ni fondu, le pneu est simplement découpé. Les ceintures conservent même une légère odeur de caoutchouc. Ceci dit, elles sont élégantes, les finitions sont propres. Les motifs, discrets et jolis, varient en fonction du pneu utilisé pour la confection. On peut d’ailleurs choisir que les stries du pneu soient bien marquées ou non.

La Vie et Belt se diversifie

La petite entreprise conçoit également des ceintures à partir de pneus de voiture et de tuyaux à incendie, des nœuds papillon à partir de chambres à air et des caleçons en linge de maison upcyclé.

Ceintures à partir de 39 euros. En vente sur le site lavieestbelt.fr et dans quelques boutiques.



Nous choisissons et testons nos coups de coeur en toute liberté et sans aucune contrepartie financière.

Avis sur : De jolies ceintures fabriquées à partir de vieux pneus

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail