Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Coup de pouce médecine douce

Logo MQA

10 conseils naturels contre les tracas gastriques

Pour passer l'hiver sans encombre

10 conseils naturels contre les tracas gastriques

Paru le 2 février 2016

Ecrit par Mon quotidien autrement

Chaque année, ils pointent le bout de leur nez. Maux de ventre, reflux, ballonnements, vomissements… Des petits tracas quotidiens, qui peuvent vite nous empoisonner la vie. Cette semaine, nous vous proposons des solutions naturelles, pour vous protéger de ces désagréments.

1. L’échinacée renforce le système immunitaire

Cette plante, originaire d’Amérique du Nord, est surtout connue comme remède contre le rhume. Mais elle renforce en réalité l’ensemble de notre système immunitaire et peut donc s’avérer particulièrement efficace contre les troubles du ventre, notre deuxième cerveau. Elle augmente le nombre de globules blancs et stimule l’activité des macrophages, qui ont la capacité de détruire virus et bactéries. Sous forme liquide, il est conseillé d’en prendre, de manière préventive, trente gouttes mélangées à de l’eau, trois fois par jour, durant quinze à trente jours. On la trouve aussi sous forme de capsules ou de comprimés.

2. Les produits des abeilles peuvent faire des miracles

Les Egyptiens utilisaient déjà la propolis pour la momification, en raison de ses propriétés anti-bactériennes. On se doute que la momification ne vous intéresse pas dans l’immédiat, mais en attendant, cette substance produite par les abeilles peut aussi être très efficace pour diminuer l’acidité de l’estomac ou détruire les bactéries néfastes à la digestion. Pas étonnant que les abeilles s’en servent comme d’un vernis interne pour garantir l’étanchéité et éviter le développement bactérien dans les ruches. La propolis est particulièrement utile pour le rétablissement de la flore intestinale pendant quelques jours après une gastro. Il est aussi possible de faire une cure en prévention. On en trouve sous forme de gélules, de comprimés, de sirop ou de pastilles.

3. Les pépins de pamplemousse qui boostent

Parfois présentée comme le produit miracle, d’autres fois décriée, l’huile de pépins de pamplemousse peut avoir un effet équivalent aux antibiotiques, sans pour autant mettre à mal la flore intestinale. Au contraire, elle booste le système immunitaire. Elle peut aussi s’utiliser en prévention, deux à trois fois par jour, mélangée dans un verre d’eau. Attention toutefois, toutes les huiles ne sont pas de même qualité et ne sont donc pas aussi efficaces.

4. Pensez au charbon végétal

Le charbon végétal agit comme un éponge. Il attrape les substances indésirables dans votre corps grâce à son grand pouvoir absorbant. Obtenu par carbonisation du bois de frêne, de peuplier, de coques de noix de coco, etc., il est très efficace pour stopper les troubles digestifs, comme les ballonnements, les renvois d’air ou encore les diarrhées. Parfait pour un transit régulé! Vous pouvez en prendre 4 à 6 gélules par jour, ou une demi-cuillère à café plusieurs fois par jour. On l’appelle aussi parfois charbon actif.

5. Restez hydraté

Cela peut vous sembler évident et on vous le répète à longueur de journée, mais pensez à boire. Au moins 1,5 litre par jour. C’est indispensable au bon fonctionnement de votre corps. Et c’est d’autant plus vrai si vous souffrez déjà de troubles gastriques. Diarrhées, vomissements et autres dérèglements déshydratent le corps.

6. Faites de beaux rêves

Le manque de sommeil affaiblit également notre système immunitaire, car notre corps se régénère lorsque nous dormons. Restez bien au chaud sous la couette environ 8 heures par nuit.

7. Maintenez une activité physique régulière

Armez-vous de courage, enfilez vos baskets et c’est parti pour 30 minutes de sport ! C’est le minimum par jour, conseillé. En améliorant la circulation sanguine, l’activité physique renforce votre système immunitaire, et aide à vous prémunir contre les petits tracas de l’hiver.

8. Faites le plein de vitamines C

C’est une des conditions essentielles pour préserver votre système immunitaire. Ne lésinez donc pas sur les oranges, les kiwis, les choux, les épinards et autres fruits et légumes de saison. Préférez les crudités, plus riches en vitamines, même si nous en avons parfois moins envie en hiver.

9. …et de magnésium

Il stimule la digestion et l’élimination des agents indésirables. Il renforce également le système immunitaire et agit contre le stress, ennemi de notre organisme et en particulier de notre ventre. Par ailleurs, la cure de chlorure de magnésium fait partie des remèdes contre la grippe intestinale. Dès les premiers symptômes, prenez un verre de chlorure de magnésium, puis un second, trois heures plus tard. Espacez-les ensuite de six heures, puis de huit heures et de douze heures en fonction de la tolérance de votre organisme.

10. Restaurez votre flore intestinale avec les probiotiques

Nous vous avons déjà parlé il y a quelques temps de ces petites bactéries qui vous veulent du bien : les probiotiques. Un manque de probiotiques peut entraîner un déséquilibre de la flore intestinale, qui va lui-même vous rendre davantage sujet aux infections virales et aux troubles digestifs. De manière générale, les probiotiques aident à lutter contre la prolifération des bactéries pathogènes, mais aussi à la digestion de certains aliments et à la régulation du transit. On en trouve beaucoup dans les aliments fermentés, comme les yaourts ou la choucroute.

Avis sur : 10 conseils naturels contre les tracas gastriques

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail