Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Coup de pouce médecine douce

Logo MQA

Muscler sa mémoire !

L’activité est son moteur, la paresse, sa pire ennemie.

Muscler votre mémoire !

Paru le 29 mars 2011

Ecrit par Laure Grouas

Garder un équilibre

Avant de vous pencher sur l’apprentissage par cœur du Cid ou de Cyrano, commencez par bien dormir. Etonnant peut-être, mais le sommeil est une condition sine qua non pour conserver une bonne mémoire. C’est durant la nuit que le cerveau trie et classe les souvenirs de la journée. Les neurones organisent ensuite ces informations durant les différentes phases du sommeil dit paradoxal. En manquant de sommeil, certaines de ces phases passent à la trappe ce qui perturbe la consolidation de vos souvenirs et rend votre mémoire moins bonne au réveil.

Après avoir bien dormi, préparez-vous un repas équilibré et sain. Il faut apporter à votre cerveau tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement. Fruits, légumes mais aussi blé, avoine et phosphore sont bons pour l’activité physique, autant que pour l’activité cérébrale.

Faites-vous plaisir

Le plaisir favorise, bien sûr, la concentration. Et puis il y a des petits à côtés qui donneraient presque envie de travailler sa mémoire. Selon des chercheurs japonais de l’université de Gifu, au Japon, mâcher un chewing-gum développerait une activité neuronale particulière et pourrait littéralement doper nos capacités cognitives.  Pour répondre aux détracteurs du chewing-gum dérivés de pétrole, on notera la marque Chizca, qui propose des chewing-gums bio. 
Même chose pour le chocolat, riche en  magnésium et potassium, recommandé pour stimuler le travail cérébral. Quand bien même le phosphore n’aurait pas toutes les vertus qu’on lui prête, la petite satisfaction chocolatée ne peut être que notre alliée.

Et au boulot !

Avoir une bonne mémoire, c’est aussi l’entretenir à l’aide de menus exercices au quotidien. Cela peut passer par la lecture d’un livre, retenir la liste des courses avant d’aller au supermarché, ou s’efforcer de garder en tête 10 ou 20 numéros de téléphone plutôt que de tout confier à la mémoire numérique de votre mobile. Privilégiez de petites sessions régulières plutôt qu’un gros entraînement hebdomadaire. Défiez vos enfants au Memory, amusez-vous sur des sites comme Happyneuron ou cédez à la mode des petits programmes de stimulation intellectuelle sur consoles et tablettes numérique. Vous verrez : les progrès sont rapides et spectaculaires.

Avis sur : Muscler sa mémoire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail