X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Le chiffre

Logo MQA

La santé émet 8 % des gaz à effet de serre en France

L'achat de médicaments est le premier poste émetteur.

Les hôpitaux sont de gros émetteurs de GES dans le secteur de la santé. ©CC01.0

Paru le 24 mai 2022

Ecrit par Déborah

46 millions de tonnes de CO2e. Même un peu plus. C’est la quantité de gaz à effet de serre que rejette chaque année le secteur de la santé en France. Soit 8 % de l’ensemble des émissions du pays, d’après une étude du Shift Project. Et ce sont majoritairement les achats de médicaments et des dispositifs médicaux qui pèsent sur le secteur. A eux deux, ils constituent environ la moitié des rejets de gaz à effet de serre de la santé.

En comparaison, la consommation de chauffage ne représente que 10 % des émissions et la consommation d’électricité, que 3 %.

Dans son rapport, le think tank émet un certain nombre de recommandations qui permettraient de réduire ces émissions. Elles concernent l’alimentation (réduire le gaspillage et la consommation de viande dans les établissements de santé), le bâtiment (rénover massivement les hôpitaux), les déplacements des soignants (limiter l’usage de la voiture individuelle), l’usage de gaz médicaux générant moins de gaz à effet de serre, relocaliser la production de certaines molécules de médicaments en Europe…

Des transformations profondes à mettre en œuvre

Cependant, après la mise en place de ces différentes mesures, « l’empreinte du système de santé en 2050 s’évalue encore à plus de 22 MtCO2e, soit une baisse de 50% des émissions par rapport à 2020 », explique le Shift Project. C’est bien, mais pas assez car l’objectif de réduction pour respecter l’Accord de Paris est de 80 %. Pour l’atteindre, il faut des « actions de transformation du système ». Des actions qui passent avant tout par un déploiement de la prévention : « accompagner fortement la baisse des addictions, accentuer le (télé) suivi des malades polypathologiques ou chroniques afin de participer aux détections précoces et faire baisser les hospitalisations inutiles, inciter au changement de l’offre alimentaire et de la mobilité, proposer un modèle incitatif de prescription au plus près du besoin, etc. »

Avis sur : La santé émet 8 % des gaz à effet de serre en France

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Sondage

Quel type de vélo avez-vous ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société