Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Belle adresse nature écolo

Logo MQA

Pique-nique en ville.

6 spots pour pique-niquer dans 6 grandes villes en France.

Spots de piquenique en ville.

Paru le 6 avril 2014

Ecrit par Laure Grouas

Région : Toute la France

Ce joli mois qui s’annonce est bien la sacrée saison du pique-nique. Tout d’abord ces cadeaux du calendrier, double week-end  à rallonge ! Les  derniers  pollens sont presque oubliés, et pas encore d’insectes pour nous disputer le saucisson tranché fin. On reconstitue le stock de vitamine D : les 1ers rayons de soleil sont suffisamment tendres pour qu’on n’ait pas à se tartiner avec les écrans de rigueur dès juin.

Rapide tour de France des meilleurs spots pour un pique-nique nature… en centre-ville !

 Paris : jardin de poche entre les murs

Impossible d’y arriver par hasard : ce jardin est l’un des lieux les plus secrets de Paris. Anciennement jardin de Babylone (nom qui perdure pour les initiés, également nom de la rue qui le longe). Officiellement, il s’agit du jardin Catherine Labouré, jeune fille qui eut des apparitions miraculeuses au XIXè siècle à proximité. C’est l’ancien jardin du couvent des Filles de la Charité attenant, avec aujourd’hui encore son vrai verger, son vrai potager, beaucoup de fleurs, et même de la vigne… Sur les 4 pelouses, il y a si peu de monde qu’on y trouve sa place pour une sieste au vert en plein cœur de Paris (7è). Informations pratiques du Jardin Catherine Labouré.

Nantes : repos au bord de l’eau

A Nantes, ville végétale et bucolique, il nous a été bien difficile de choisir le meilleur plan pique-nique. A 10 mn du centre-ville, on peut longer pied à terre ou pied marin (en louant des petits bateaux électriques) des îles. Le cœur balance entre l’Erdre et sa petite Ile de Versailles, bulle zen ambiance japonaise où méditer après un muscadet-crevettes tièdes au marché de Talensac, ou le côté Loire de l’ile Beaulieu, plus grande. Les amateurs de tranquillité iront se cacher dans les recoins très nature du bout de l’île. Les autres s’arrêteront sans doute à la hauteur de l’école d’architecture : aux beaux jours des organisateurs municipaux chauffent des barbecues destinés à accueillir vos brochettes ! Informations pratiques des îles.

Toulouse : du vert et du rose

Les pique-niqueurs avertis apprécient particulièrement le jardin Raymond VI, à l’abri des grandes murailles en briques de l’ancien arsenal municipal. Une grande pelouse, peu d’arbres donc peu d’ombre, mais idéal en début de saison. Deux hectares seulement, le charme d’un jardin caché, à l’abri de l’agitation du quartier Saint Cyprien qui l’entoure (évitez la proximité de la route, un peu bruyant).

Au bout du parc, superbe vue sur la rive droite de la Garonne. Un passage discret permet de rejoindre le port de la Viguerie en contrebas des marches. Informations pratiques du jardin Raymond VI.

Strasbourg : jardin impérial ombragé

On a repéré le jardin du Palais du Rhin place de la République, plus confidentiel que le Parc de l’Orangerie ou celui des deux rives. Franchissez les majestueuses grilles en fer forgé très ouvragées de cet ancien palais impérial allemand, le parc est derrière. Moment de silence et de sérénité, peut-être les esprits qui rôdent-le parc abrite une collection de sarcophages antiques. On déjeune sur les pelouses à l’ombre de beaux arbres centenaires. Informations pratiques des jardins de Strasbourg.

Lille : végétal et poétique

Notre coup de cœur c’est le jardin des géants, créé de toutes pièces en 2009 à l’emplacement d’un ancien parking. Pas de pelouse classique, plutôt un espace végétal poétique, entremêlé de bassins et chemins d’eau, un lieu vraiment magique. On peut s’y inventer un ilot pique-nique, sur une dalle au milieu des bambous ou encore s’installer sur l’espace terrasse meublée de transat, avec bar/restauration bio. Beau pour les yeux, reposant pour l’esprit, rigolo pour les plus jeunes. Plus qu’un jardin, une vraie évasion, qui varie au gré des saisons. Et le silence,… à deux pas d’Euralille (on aperçoit les tours), et seulement à vingt minutes à pieds du vieux Lille. Informations pratiques du jardin des géants.

Lyon : au 7ème ciel

Pour prendre de la hauteur et trouver un peu de calme, à la rencontre entre le 1er et le 4ème arrondissement, voici le jardin des Chartreux comme un belvédère, avec jolie vue sur les toits de Lyon et la Saône. Un panorama et une tranquillité qui se méritent puisqu’il faut grimper pour l’atteindre ; pour les courageux par le grand escalier depuis les quais de Saône, pour les moins sportifs et/ou adeptes du panier bien rempli, par le 1er et le jardin des plantes. Choisir pour pique-niquer la partie centrale avec des grands espaces d’herbe. Informations pratiques du Jardin des Chartreux.

Avis sur : Pique-nique en ville.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail