Facebook

Twitter

Google+

Ça fait réfléchir

Logo MQA

La 6e extinction

Comment enrayer la disparition massive des espèces animales

La planète ne compte plus que 35 000 lions africains. © Tambako The Jaguar

Paru le 28 novembre 2017

Ecrit par deborah.berthier

Ça fait réfléchir

A cinq reprises déjà, la vie sur Terre a presque entièrement disparu. En cause, les changements climatiques : intense période glaciaire, éruption volcanique, ou la météorite qui aurait rayé les dinosaures de la carte il y a 65 millions d’années. Nous serions aujourd’hui à l’aube de la 6e extinction massive.

Du jamais vu depuis l’extinction des dinosaures

Tous les signaux d’alerte sont au rouge. Depuis 1990, les disparitions d’espèces ont été multipliées par 100. C’est la 1ère fois qu’autant d’espèces s’évanouissent depuis l’extinction des dinosaures. La dernière étude publiée sur le sujet en juillet dernier le confirme. Elle s’intéresse plus particulièrement aux populations de vertébrés et les conclusions sont édifiantes : ces espèces reculent massivement. En nombre et en étendue.

 

Les populations d’orangs-outans ont par exemple décliné de 25 % ces dix dernières années. Les pangolins ont été décimés. 43 % des lions ont disparu depuis 1993. En tout, ce sont 32 % des espèces de vertébrés qui voient leur population décliner. Et entre 1990 et 2015, 40 % de ces espèces ont vu leur aire de répartition baisser de 80 %.

Les espèces communes aussi disparaissent

Les espèces communes ne sont pas à l’abri non plus. En France, les populations de chardonnerets, petits oiseaux au chant mélodieux et au plumage coloré, ont chuté de 40 % en 10 ans. Les zones les plus touchées sont celles à proximité des tropiques, comme l’Amazonie, le bassin du Congo ou encore l’Asie du Sud-Est, mais aucune n’est épargnée.

Plus récemment encore, une étude montrait qu’entre 1989 et 2017, plus 75 % des insectes volants avaient disparu des campagnes allemandes. De quoi redouter un sort similaire chez nous.

Les causes de cette extinction massive sont multiples. Mais partout, l’Homme est en cause :

  • Dégradation des habitats due à l’agriculture intensive, l’urbanisation ou l’exploitation forestière
  • Surexploitation des espèces
  • Espèces invasives
  • Changements climatiques causés par l’Homme…

Comment protéger la planète ?

Il reste peu de temps pour enrayer le phénomène. Deux ou trois décennies, tout au plus, selon les scientifiques. Parmi les actions prioritaires :

  • Ralentir la croissance de la population humaine
  • Réduire la consommation mondiale
  • Utiliser des technologies moins destructrices pour l’environnement
  • Stopper le commerce d’espèces en voie de disparition
  • Aider les pays en développement à protéger leur biodiversité

Et chacun peut commencer à agir à sa propre échelle.

Avis sur : La 6e extinction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire

Nous ne communiquerons pas votre adresse email.