X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Des gens qui se bougent

Logo MQA

Marie Rousselle, prof en ligne d’écologie pour les tout-petits

Des cours en ligne pour sensibiliser les enfants à l'écologie: c'est ce que propose Marie Rousselle. Public visé : les 4 à 10 ans.

Marie Rousselle, prof d'écologie pour les tout-petits

Paru le 19 janvier 2021, modifié le 9 février 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Sensibiliser les tout-petits à l’écologie, on en rêvait. Et Marie Rousselle aussi. Depuis septembre 2019, Marie est prof en ligne d’écologie pour les tout-petits : elle organise des ateliers écolos sur internet pour enfants, appelés Little Ecologists. Cette femme de 35 ans vit à New York avec ses filles et son mari, même si la crise sanitaire – et la fermeture des classes scolaires qu’elle implique dans d’autres villes aux Etats-Unis – l’a poussée à revenir momentanément en France. L’occasion de lui passer un coup de fil pour en savoir plus sur ces cours connectés :

Pourquoi avez-vous décidé de créer Little Ecologists ?

Quand je suis arrivée à New-York, ville américaine par excellence, très densément peuplée, j’ai été choquée de voir des quantités astronomiques de poubelles -on les sort une fois par semaine- sans bennes, à même le pavé. Les États-Unis sont un pays où tout est jetable. J’utilise des sacs réutilisables pour faire mes courses et je les ai oubliés une fois. Quand ma fille de 5 ans m’a vu prendre un sac plastique, elle s’est mise à hurler, ça a été un déclic. Si je réussis à faire passer ce message à d’autres enfants, ils réussiront à faire changer leurs parents ! Car mes actes n’étaient pas alignés avec mes paroles, or les enfants ont besoin de règles et qu’on les suive, notamment quand il s’agit de valeurs fortes comme l’écologie. C’est comme cela que j’ai décidé de devenir prof d’écologie pour les tout-petits.

Les enfants peuvent ainsi adopter et faire adopter des bonnes habitudes…

Je suis coach pour adultes de métier, donc je travaille sur le changement d’habitudes, et la création d’autres habitudes. J’ai réfléchi à ce qu’on peut mettre en place pour changer. Cela permet de lutter contre l’éco-anxiété. Aux États-Unis, il y a des feux de forêts de plus en plus violents, des amis ne sont pas sortis de chez eux pendant six semaines. Nous, pays industrialisés (et créateurs de ces problèmes) sommes touchés par le dérèglement climatique.

 

Marie a commencé par des ateliers en présentiel.
Marie a commencé par des ateliers en présentiel.

Concrètement, vous proposez des cours en ligne pour les enfants de 4 à 10 ans, c’est ça ?

J’ai d’abord commencé par proposer des classes pour enfants francophones à New-York où l’école finit beaucoup plus tôt. Il y a l’after school lors de laquelle des prestataires extérieurs viennent donner cours de français, chinois, guitare… Ça a bien marché, et chaque famille en est sortie avec quelque chose à changer dans son quotidien. L’école était très enthousiaste, et malgré le Covid et donc la fermeture des classes, je n’ai pas voulu lâcher le concept et je suis donc passée aux cours en ligne.

Il se passe quoi dans ces cours ?

On parle de plusieurs sujets : les arbres, les volcans, l’importance de l’eau, le recyclage, les fruits et légumes de saison… A chaque fois, il y a une activité : la création d’une guirlande de fruits de saison par exemple, la fabrication d’un volcan effusif… Je propose toujours, en plus, une lecture, un quizz “écolo pas écolo” avec les bonnes habitudes à mettre en place. Pour les plus petits, il faut bien sûr qu’un parent soit présent.

Les enfants ne sont pas trop jeunes pour être sensibilisés au réchauffement climatique ?

Il ne faut pas l’aborder de manière anxieuse, mais ils ne sont pas dupes, ils entendent les infos… Chaque petit geste compte. C’est une question de respect, rien ne nous est dû, voilà ce que je leur dis. Tout est vivant autour de nous. Je ne suis pas dans la culpabilisation, car je ne suis moi-même pas parfaite !

Un exemple d'activité.
Un exemple d’activité.

Combien de temps durent les cours ?

Ils sont découpés par tranche d’âge, courent sur une période de dix semaines et durent une heure par semaine. Parfois, je déborde, car ils bavardent… Ils commencent à se connaître ! J’ai des élèves dans le Vermont, en Caroline du Nord, une de Lyon, de Lorraine… Même si les écoles rouvrent, je continuerai les activités en ligne parce que ça connecte les gens du monde entier, ça permet de créer une communauté.

Et le futur ?

A court terme, je vais lancer une seconde session sur les espèces en danger et la perte de la biodiversité. Sinon, j’aimerais étoffer le programme et, plus tard, ouvrir une école !

Intéressés ? Rendez-vous sur le site de Little Ecologists, et regardez cette vidéo de présentation.

Le programme est à 130 euros pour les 10 cours (2 ateliers éco-ludiques et 8 cours). Marie Rousselle propose également des cours à l’unité, à 15 euros : http://www.little-ecologists.com/inscription

 

Avis sur : Marie Rousselle, prof en ligne d’écologie pour les tout-petits

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société