X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez créer un carnet personnel où vous pourrez archiver vos recettes, vos articles, vos belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

A lire et à relire

Logo MQA

Face aux chocs écologiques

Un recueil d'entretiens avec douze des plus grands penseurs et penseuses de l’écologie en France.

En douze entretiens appro­fondis avec des philosophes, économistes, socio­logues ou militants, ce livre explore les grandes questions soulevées par la catastrophe écolo­gique et s'adresse à tous ceux qui s'intéressent aux bouleversements à venir.

Paru le 2 février 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Date de publication : 01/10/2020

Prix : 16.9 €

Editeur : Marabout

Quotas carbone, low tech et sobriété, justice climatique, solastalgie (ou éco-anxiété), géo-ingénierie, éloge du sauvage, pensée décoloniale… Face aux chocs écologiques (Ed. Marabout, 2020) est un recueil d’entretiens avec douze des plus grands penseurs et penseuses de l’écologie en France. La forme – des dialogues donc – permet de se familiariser avec les concepts phares du moment sans leur ôter de leur précision, de leur profondeur.

On y croise …

On y croise Serge Morand, biologiste de terrain, qui parle de la multiplication des zoonoses – ces maladies passant de l’animal à l’humain – au XXIe siècle, sans omettre la Covid bien sûr. Gaël Giraud, prêtre jésuite mais aussi directeur de recherche au CNRS, nous livre un petit cours d’histoire. On se plonge dans le Mouvement des enclosures, au XVe siècle : la propriété privée s’impose petit à petit avec son corollaire, l’exode des masses paysannes vers la ville et la révolution industrielle.

La philosophe Catherine Larrère nous parle de la place du droit dans la crise écologique et des bienfaits des procès menés contre les États et les entreprises pour inaction climatique. Le philosophe Baptiste Morizot détaille les pistes à mettre en place pour résorber la « crise de sensibilité » que nous vivons envers le vivant. Car si le sentiment d’injustice est un bon carburant de lutte, « l’amour » l’est aussi. Pas un « sentiment mièvre » dit-il, mais « la joie qu’accompagne l’idée de l’existence du vivant, et d’en faire partie ». Un vivant que l’on ne connaît plus. Pour y remédier, le pistage de loups ou de sangliers, enquête sur le vivant, est une belle pratique. Virginie Maris, philosophe elle aussi, s’attache à la « préservation de la part sauvage du monde » et de la « nécessité de fixer des limites à l’appropriation du monde ».

De quoi parlent les autres penseurs  ?

Malcom Ferdinand se penche sur l’ « écologie décoloniale », Agnès Sinaï est spécialiste des « biorégions », Bertrand Guillaume évoque la « géo-ingénierie », Corinne Morel Darleux décrypte le militantisme écologiste, Glenn Albrecht détaille la solastalgie et l’écoanxiété tandis que François Gémenne s’intéresse aux migrations climatiques.

Ainsi, aucune facette des enjeux de l’écologie n’est oubliée, des concepts les plus philosophiques aux questions les plus concrètes. Face aux chocs écologiques est un vrai petit outil du militant écolo averti. On apprécie que chaque entretien se conclut par des définitions succinctes, façon dico.

Avis sur : Face aux chocs écologiques

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société