Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

Guide pratique écologique

Logo MQA

Faire du vélo en toute sécurité

Bien voir, être vu et autres conseils.

Le port du casque est obligatoire pour les moins de 12 ans mais recommandé pour tous. ©Richard Masoner / Cyclelicious

Paru le 22 septembre 2020

Ecrit par Déborah

Pour beaucoup, le manque de sécurité reste un frein à la pratique régulière voire quotidienne du deux-roues. Voilà quelques conseils et précautions à adopter pour faire du vélo en sécurité.

Un vélo bien entretenu

Un vélo, c’est comme une voiture, ça s’entretient régulièrement, surtout si vous l’utilisez tous les jours. Cela vous évitera des accidents.

  • Vérifiez l’état de vos pneus toutes les semaines et pensez à les regonfler chaque mois. Avec des pneus sous-gonflés, les jantes risquent de s’abîmer et les pneus de crever plus facilement. Les pneus doivent être fermes tout en vous permettant d’appuyer encore un peu dessus. Si vous avez une pompe équipée d’un manomètre, le gonflage idéal est de 4,5 bars.
  • Dans l’idéal, une fois par mois, nettoyez et lubrifiez la chaîne de votre vélo. Sachez qu’il existe désormais des huiles et dégraissants bio. Profitez-en pour vérifier si les vis sont toujours bien serrées. En roulant sur les rues pavées ou en descendant un trottoir, les secousses peuvent parfois les desserrer.
  • Une fois par an, révisez (ou faites réviser) votre vélo : usure des pneus, état des câbles de transmission, du pignon, du dérailleur, des plateaux, de la chaîne, des patins des freins, des rayons, du jeu de pédalier. Souvent, un simple contrôle visuel de l’ensemble de ces éléments est suffisant. (Plus d’infos ici)

Des équipements pour bien voir et être vu

Certains équipements sont obligatoires, d’autres fortement recommandés. D’autres encore sont optionnels, plus accessoires pour faire du vélo en sécurité. A vous de faire votre choix.

Les équipements à vélo.

  • Le casque. A moins qu’il ne soit réfléchissant, d’une couleur très vive, ou avec LED intégrée, il ne vous permet pas d’être mieux vu mais reste le moyen le plus sûr et le plus efficace pour protéger votre tête en cas de chute. Il n’est obligatoire que pour les enfants de moins de 12 ans, mais fortement recommandé pour tous. Assurez-vous qu’il soit bien à votre taille. Choisissez-le confortable (avec mousse intérieure et périmètre crânien réglable avec une molette ou une sangle), bien ventilé pour ne pas être gêné par la chaleur, et léger (moins de 300 g de préférence).
  • La sonnette. Utile pour avertir de votre présence. Elle doit être entendue à au moins 50 m.
  • Les feux et catadioptres. Pour bien voir et être vu, votre vélo doit comporter deux feux de position : un de lumière jaune ou blanche à l’avant et un de lumière rouge à l’arrière. Quant aux catadioptres (les dispositifs réfléchissants), ils doivent être rouge à l’arrière, blanc ou jaune à l’avant et orange sur les côtés et les pédales.
  • Le gilet rétro-réfléchissant. Il est obligatoire pour les cyclistes hors agglomération la nuit.
  • Parmi les autres équipements en option :  les rétroviseurs pour vélo ; les écarteurs de danger ; les brassards réfléchissants ; les sacs ou housses de sacs réfléchissants; les réflecteurs supplémentaires, comme ceux que propose Rainette. L’entreprise propose également des lacets et des stickers (à coller sur les casques des enfants) réfléchissants.

Réviser le code de la route

Il existe un code de la route spécifique pour les vélo. Vérifier que vous connaissez bien la signification de tous ces panneaux.

Les panneaux de circulation pour les vélos.

Concentré sur la route, avec des intentions claires

  • A vélo, les écouteurs sont à bannir. Ils vous empêchent d’entendre les bruits de la circulation et en particulier ce qui se passe derrière vous et dans votre angle mort.
  • Lorsque vous voulez changer de voie ou tourner, vérifiez que le passage est libre et levez votre bras pour indiquer vos intentions.
  • Gare aux portières de voiture. Lorsque des places de stationnement sont positionnées le long de la piste cyclable, prenez garde aux automobilistes qui sortent de leur voiture et ne prêtent pas toujours attention aux vélos en ouvrant la porte. Les collisions ne sont malheureusement pas rares.

Sachez qu’il existe des stages, à destination des enfants, pour apprendre à bien rouler à vélo. Plus d’infos ici.

Avis sur : Faire du vélo en toute sécurité

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail