Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

A voir et à revoir

Logo MQA

Le documentaire 2040

Une bonne dose d'optimisme pour construire le monde de demain.

Le documentaire 2040

Paru le 1 septembre 2020

Ecrit par Déborah

Date de sortie : 26 février 2020

Réalisateur : Damon Gameau

2040, c’est un peu la version australienne du documentaire Demain, dont on vous avait parlé ICI. Damon Gameau, réalisateur de Sugar Land, s’adresse à sa fille de 4 ans, Velvet. Il élabore pour elle un futur plus solidaire et plus respectueux de notre environnement.

A quoi ressemblera le monde en 2040 ?

Damon Gameau a une démarche originale. Il imagine à quoi pourrait ressembler le monde en 2040, en partant de solutions déjà existantes aujourd’hui un peu partout dans le monde. Il en résulte un film très positif, à la fois instructif, et porteur d’espoir en étant très concret, très réaliste. Le parti-pris ludique et bon enfant de la réalisation permet de capter l’attention d’un public familial et pas nécessairement expert en matière d’environnement.

L’exercice de prospective écologique se décompose en quatre volets. Il s’intéresse d’abord à la question de l’énergie et s’envole pour le Bangladesh, où il découvre le système de microgrid (micro réseau). Dans certains villages, toutes les maisons ou presque sont équipées de panneaux solaires. Grâce à un boîtier installé dans leur maison, les familles ont la possibilité de revendre l’électricité qu’elles n’utilisent pas à un voisin équipé du même dispositif. Ce système énergétique décentralisé est plus écologique, permet d’accroître les revenus des ménages, évite d’utiliser du kérosène polluant et mauvais pour la santé. Pourquoi ne pas développer cette approche dans toutes les villes du monde d’ici à 2040, s’interroge Damon Gameau ?

Voiture autonome, permaculture marine, agriculture régénérative…

Sur la question du transport, il imagine un monde où les voitures autonomes se seraient démocratisées. Et à la place des espaces de stationnement désormais inutilisés, de l’agriculture urbaine. Sur la question de l’agriculture justement, le réalisateur se projette dans un monde où la culture régénérative des sols aurait pris le pas sur l’agriculture intensive et où la permaculture marine (schématiquement, le fait de réintroduire des algues dans les océans) aurait permis de réduire l’acidité des océans et de rétablir une partie de la biodiversité aquatique.

Un documentaire optimiste, qui donne envie d’apporter sa pierre à l’édifice dans la construction du monde de demain.

Vous pouvez trouver le film en VOD ICI. Comptez 4,90 € pour le louer 48h.

Durée : 1h30

Tout public, à partir de 8/10 ans

Avis sur : Le documentaire 2040

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail