Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Ça fait réfléchir

Logo MQA

S’habiller de laine fait-il souffrir les animaux ?

Moutons, lapins, chèvres ou alpagas, tous ces animaux sont victimes de notre amour de la laine.

S’habiller de laine fait-il souffrir les animaux ?

Paru le 22 février 2017

Ecrit par Mon quotidien autrement

Elle est douce, elle tient chaud, elle est résistante et naturelle (car renouvelable et non issue du pétrole comme le polyester ou l’acrylique). On adore la laine. On raffole de nos gros pulls qu’on sort lorsque les températures dégringolent sous la barre du zéro. La laine a ce côté chaleureux, comme un feu crépitant dans la cheminée en hiver.

Pourquoi laine et souffrance animale sont-elles liées ?

Quel est le problème, vous demandez-vous ? Figurez-vous qu’il est de taille, pour les amis et défenseurs des animaux que nous sommes. Nos doux vêtements de laine sont très souvent fabriqués de manière industrielle et responsables d’une grande souffrance pour ces chers moutons.

En 2014, des vidéos vraiment choquantes, dont on vous épargnera le visionnage, ont été diffusées. Tournée en caméra cachée en Australie, l’un des plus gros producteurs de laine du monde, avec la Chine, la vidéo montre des moutons tondus à la chaîne, sans ménagement. Les animaux y sont frappés, tondus très violemment, ce qui provoque des entailles, recousues ensuite sans même être désinfectées.

Le museling, une pratique barbare

Dans ces usines à laine on pratique aussi souvent le « museling », une pratique barbare. Sans anesthésie aucune, on coupe la queue et l’arrière-train des agneaux à la cisaille afin de prévenir le développement des larves de mouches et autres parasites. Là encore, on vous fait grâce des photos. Heureusement, cette pratique est moins courante qu’il y a quelques années.

Le mouton n’est pas le seul à pâtir de notre appétence pour la laine. Le lapin angora subit une épilation, et non une tonte, à vif, tous les 100  jours, afin de garder un poil beau et soyeux. Il arrive souvent que sa peau fragile soit arrachée en même temps que son poil. Le sort des chèvres du Cachemire ou de l’Himalaya ou encore celui de l’alpaga n’est pas plus enviable.

Comment bien choisir ses vêtements en laine

Mais alors, la solution est-elle de faire une croix sur nos pulls et manteaux de laine ? Peut-être pas. La laine reste tout de même plus écolo que l’acrylique ou le coton non bio. Par contre, on peut tâcher de mieux la choisir. Certaines grandes marques, comme H&M, Adiddas , Uniqlo ou encore Perry Ellis se sont engagées à ne pas utiliser de laine d’agneaux ayant subi un « museling ».

En attendant que toutes les grandes marques de prêt-à-porter s’engagent, mieux vaut privilégier la laine Made in France. Dans l’Hexagone, on trouve moins d’élevages de type industriel, et plus de petits et moyens élevages. Il existe de chouettes marques, comme Bellelaine, qui propose de la laine à tricoter bio, Ardelaine, ou encore Hircus. Autre option, acheter des vêtements d’occasion dans les friperies et si vous êtes adepte du tricot, choisissez de la laine recyclée. Il existe aussi des laines vegan, à base de coton biologique, de chanvre ou d’anciennes fibres de t-shirt.

Et si vraiment, vous voulez faire une croix sur la laine, il vous reste les textiles écolo, comme le coton bio ou le lin.

Avis sur : S’habiller de laine fait-il souffrir les animaux ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail