Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Ça fait réfléchir

Logo MQA

Réchauffement climatique : chaud devant !

En cent ans, la température mondiale a augmenté de 0.74 degré, mais chacun peut lutter contre le réchauffement climatique.

Réchauffement climatique: chaud devant!

Paru le 24 juin 2011

Ecrit par Mon quotidien autrement

Ça fait réfléchir

C’est notre ennemi invisible, omniprésent et avançant doucement mais sûrement. Le constat est sans appel: la température sur le globe ne cesse de grimper et les onze dernières années ont été les plus chaudes enregistrées depuis 1850.  Conséquences? L’augmentation des épisodes de fortes précipitations, des sécheresses plus longues et plus intenses, des cyclones plus forts et une diminution de 5% des glaciers et de la couverture neigeuse.

 

La canicule, ce sera normal

La France n’est pas épargnée. Les jours de gel en hiver diminuent alors que les sécheresses estivales sont en augmentation. Si le réchauffement continue ainsi, la plupart des glaciers français disparaîtront, l’érosion des plages et des falaises augmentera, tout comme les sécheresses qui entraîneront la disparition de certaines espèces végétales. La canicule de 2003 pourrait devenir un été normal dans une centaine d’années.

Les bons effets de serre…

Pointés du doigt, les fameux gaz à effet de serre (GES). Mais pas n’importe lesquels. Phénomènes naturels,  ils forment un barrage autour de la planète, permettant de retenir la chaleur du soleil. Sans ces effets de serre naturel, la température serait de moins 18 degrés à la surface du globe et aucune vie ne serait possible.

…et les mauvais

L’industrie, les transports, l’habitat utilisent massivement les énergies fossiles et relâchent de grandes quantités de GES. Ceux ci s’accumulent dans l’atmosphère et retiennent plus de chaleur que les GES naturels: c’est l’effet de serre additionnel qui provoque le réchauffement climatique. Entre 1970 et 2004, les émissions mondiales de GES ont augmenté de 70% et l’homme en est responsable.

L’horizon 2050

L’objectif assigné à la France est de stabiliser ses émissions de GES au niveau de 1990 sur la période 2008-2012. Le pays a mis en place toute une série de mesures via le Programme National de Lutte contre le Changement Climatique et le Plan Climat, dont l’objectif est de diviser par quatre les émissions de GES à l’horizon 2050.

Tout le monde s’y met

C’est désormais de la responsabilité de chacun. Baisser sa vitesse en voiture sur la route, éteindre les lumières inutiles chez soi, manger local. Par des mesures simples et quotidiennes, chacun peut être acteur de la lutte contre les changements climatiques. Le RAC-F (Réseau Action Climat France) édite des brochures pleines de conseils pour agir au quotidien.

Avis sur : Réchauffement climatique : chaud devant !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail