X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Le point sur

Logo MQA

Que valent les produits garantis « sans pesticide » ?

Une alternative au bio plutôt intéressante.

De nombreuses marques garantissent des produits sans pesticide.

Paru le 21 septembre 2021

Ecrit par Déborah

Si nous sommes de plus en plus nombreux à préférer consommer des produits bénéficiant du label Agriculture biologique, manger bio coûte plus cher. Trop cher pour certains. Alors comment limiter son exposition aux résidus de pesticides présents dans les aliments, tout en ménageant son porte-monnaie ? Les produits portant l’allégation « cultivé sans pesticide » ou  « sans résidus de pesticide » pourraient être une solution intéressante. De nombreuses marques, telles que Demain la terre, Bonduelle, Carrefour, Casino, Picard ou encore Andros en proposent désormais.

Il ne s’agit pas d’un label contrôlé par un organisme indépendant comme le sont les exploitations qui commercialisent leur production avec le label Agriculture biologique. Mais cet engagement permet d’accéder à des produits un peu moins chers (entre le conventionnel et le bio) et en limitant le risque d’exposition aux résidus.

Une baisse des pesticides utilisés

Que Choisir a testé 42 de ces produits « sans résidus » et se montre rassurant. Seuls trois échantillons (7 %) semblaient contenir une trace de pesticide quantifiable lors de la première analyse. Et les taux de résidus étaient relativement faibles, voire insignifiants. Dans Que Choisir, Julie Sabourin, responsable qualité et technique chez Nouveaux Champs, mouvement de producteurs « engagés dans une démarche de progrès humain et environnemental » explique : « Nous diminuons le recours aux produits phytosanitaires de synthèse en les remplaçant par des solutions mécaniques et physiques, ou encore par des pesticides naturels autorisés en bio. Et si jamais nous employons des molécules de synthèse, nous sélectionnons celles qui se dégradent le plus vite, et limitons les doses et les fréquences de traitement. »

À noter tout de même que l’agriculture biologique prend d’autres engagements tels que l’absence de culture hors sol ou le non-recours aux engrais de synthèse.

 

Avis sur : Que valent les produits garantis « sans pesticide » ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société