X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

Primaire populaire

Et si les citoyens choisissaient eux-mêmes leur candidat ?

Les bénévoles girondins font la promotion de la plateforme. Facebook de la Primaire populaire

Paru le 14 septembre 2021

Ecrit par Elsa de Mqa

Que les citoyens eux-mêmes choisissent leur candidat à la présidentielle : voilà une idée séduisante ! C’est ce que propose la Primaire populaire. Enfin, plus précisément, ce mouvement souhaite aboutir à une candidature commune de la gauche et des écologistes en 2022. L’union de la gauche en somme ! On vous explique comment ils procèdent.

Déjà, qui est à l’origine du mouvement ?

Un collectif de citoyens et d’une dizaine d’associations, indépendants de tout parti politique, a lancé en mars 2021 l’association « 2022 ou jamais » qui porte la Primaire populaire. Parmi les fondateurs se trouve par exemple Mathilde Imer, l’une des initiatrices de la Convention citoyenne pour le climat. « On est parti du principe qu’on a tout tenté pour sortir d’une crise sociale et climatique majeure, mais que le politique nous empêche d’agir. D’où la nécessité d’avoir un processus citoyen et populaire », explique à Ouest France l’un des porte-parole du mouvement, Samuel Grzybowski.

Et pas mal de personnalités soutiennent la démarche : de l’actrice Juliette Binoche à l’économiste Julia Cagé en passant par la Gilet jaune Priscillia Ludowsky, le super jardinier Gilles Clément ou l’écolo-réalisateur Cyril Dion.

Comment ça marche ?

Première étape : les parrainages. 

Tout le monde peut proposer les personnes de son choix pour qu’elles soient candidates à la primaire ou pour soutenir des candidats déjà déclarés.

Précision : pas question de désigner n’importe qui. Un socle de dix propositions progressistes a été concocté par l’équipe de la Primaire populaire. Les candidats s’engagent donc à défendre ces idées et à les mettre en œuvre.

Deuxième étape : le vote final

Les 5 hommes et les 5 femmes qui auront reçu le plus de parrainages et qui seront d’accord pour y participer seront soumis au vote final de la Primaire populaire.

Le vote se déroulera à l’automne 2021, dans plus de 10 000 bureaux de vote partout en France. Le scrutin se fera en un tour, au jugement majoritaire. Et histoire d’avoir un vote nuancé, on pourra attribuer à chacun une mention qui va de « à rejeter » à « très bien ».

Qui a émergé ?

Eh bien, pas forcément ceux que l’on pensait ! Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot sont bel et bien présents. Mais sur le podium, on trouve l’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira (une star : 19 519 parrainages), le député insoumis François Ruffin (13 793) et l’économiste jésuite écolo Gaël Giraud (7 639), notons qu’il est, lui, issu de la société civile. Ce dernier n’a pas du tout envie d’être Président mais a tout de même publié sur son blog sa contribution à la cause : une liste de douze mesures pour les candidats.

 

Capture d'écran du site la Primaire populaire.
Capture d’écran du site de la Primaire populaire.

 

Parmi les mieux placés, on trouve aussi Sandrine Rousseau (candidate à la primaire écologiste par ailleurs), qui a recueilli 6 754 parrainages. Cette dernière a d’ailleurs accepté de jouer le jeu : elle a confirmé sa participation à la Primaire populaire. Bien d’autres traînent des pieds, un peu réticents à l’idée de participer à cette nouveauté démocratique.

L’équipe s’attendait à 300 000 parrainages, ils en sont à plus de 70 000. Un peu poussif donc ! Libre à vous de grossir les rangs en proposant le candidat de votre choix ou en votant pour ceux déjà en lice.

À vos votes sur la plateforme en ligne primairepopulaire.fr ! Cliquez-ici, jusqu’au 11 octobre.

Avis sur : Primaire populaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société