Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Comprendre en 1 minute

Logo MQA

A propos des pesticides

Danger ou pas danger ?

A propos des pesticides ?

Paru le 25 novembre 2010

Ecrit par Mon quotidien autrement

C’est un sujet complexe où on entend un peu tout et son contraire !!

Quelques certitudes quand même :

  • En raison de son historique fort de pays agricole, la France est le 1er pays européen pour l’utilisation des pesticides, le 3ème mondial derrière les USA et Japon
  • Les cultures qui consomment le plus de pesticides sont le maïs, le colza et la vigne : 80% des pesticides pour 40% de la SAU (Surface Agricole Utile), la vigne ayant le triste record : 20% des pesticides pour 3% de la SAU !!!
  • Le premier rapport de l’EFSA (autorité européene de sécurité des aliments) sur les résidus de pesticides dans l’alimentation est formel : on trouve trop de résidus de pesticides dans l’alimentation.
  • Le collectif anti-pesticides MDRGF rappelle qu’en 2007, 52,1% des fruits et légumes de l’Hexagone et 52,5% des céréales contenaient des résidus de pesticides. Le même rappport pointe également du doigt les dépassements réguliers de LMR – traduire « limites maximales de résidus » définies par les bonnes pratiques agricoles. Un chiffre inquiétant, en augmentation constante. En savoir plus ? Lire le dossier pesticides de la MDRGF

 

L’impact sur la santé reste une question encore en cours d’évaluation :

 

  • Les agriculteurs qui utilisent des pesticides à haute dose développeraient davantage certaines formes de cancer (prostate en particulier) que le reste de la population
  • Pour l’instant il n’a pas été établi formellement que les pesticides que nous absobons de manière chronique dans notre alimentation aient un impact sur la santé mais des études dirigées par des orgnisations d’état tant au niveau France qu’Europe sont en cours ….à suivre

 

Comment lutter ?

 

  • Les plus chanceux d’entre nous pousseront un peu la balançoire des enfants pour se faire un carré de jardin.
  • Avec moins d’espace, on peut toujours se faire une jardinière de balcon, c’est quand même un petit plaisir rare.
  • S’orienter vers les produits bio, c’est souvent plus cher, mais pas toujours. A nous de faire baisser les prix !
  • En dernier lieu, optons pour le principe de précaution : Soyons particulièrement vigilent pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. Epluchons et faisons bouillir les légumes. C’est particulièrement vrai pour les pommes (non bio), qui en plus d’être bourrées de pesticides sont « cirées » à la morpholine, un additif montré du doigt par l’Organisation mondiale de la santé.

 

Exit également la rondelle de citron dans les sodas et les infusions, c’est toujours ça de gagné.

A savoir

A la suite du Grenelle de l’environnement, le Gouvernement a décidé de réduire de 50% l’usage des pesticides, si possible dans un délai de dix ans. Il a mis en place le plan Ecophyto qui comprend deux volets :

 

  1. la suppression progressive des 53 molécules les plus dangereuses (30 ont déjà été supprimées depuis fin 2008)
  2. la réduction de 50 % de l´usage des pesticides dans la mesure du possible dans un délai inférieur à 10 ans

Avis sur : A propos des pesticides

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail