Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Facebook

Twitter

L'info

Logo MQA

Mais pourquoi donc vivent-elles plus longtemps que les autres?

Longévité: le secret des grand-mères de la Mayenne

Mais pourquoi donc vivent-elles plus longtemps que les autres?

Paru le 28 février 2012

Ecrit par Mon quotidien autrement

Le 4 mars, on célèbre nos grand-mères. Il y a un département français où elles sont championnes de longévité! Avec 85,7 ans d’espérance de vie, c’est en Mayenne que les femmes vivent le plus longtemps. Et c’est surtout grâce à leur mode de vie sain.

On pourrait croire que les plus vieilles dames de France se cachent dans un petit village du Sud, ou l’on marie aisément huile d’olive, soleil et tranquillité. Rien de tout ça: c’est donc en Mayenne que les femmes vivent le plus longtemps. 85,7 ans d’espérance de vie à la naissance, et ce depuis plusieurs années. Soit une mortalité féminine inférieure de 11% à la moyenne nationale, qui est de 84,2 ans. Sur le podium, on trouve aussi la Maine et Loire puis Paris. En revanche, les Dom Tom sont les moins bien lotis.

Les comportements et les habitudes de vie sont d’importantes barrières aux maladies. Mais attention: « On mesure les comportements d’il y a vingt ans. Les modes de vie ont tendance à s’homogénéiser », souligne Anne Tallec. Pour l’instant en tout cas, les femmes de la Mayenne sont toujours grandes championnes. Alors, quel est leur secret? Globalement, les grandes causes de la mortalité féminine sont les cancers et les maladies cardiovasculaires. Or, on remarque qu’en Mayenne, les femmes sont beaucoup moins touchées par les cancers du sein ou du poumon par exemple, ou du moins, elles en meurent moins. « On sent une bonne hygiène de vie, elles ont une vie globalement saine, moins exposée au tabac, à l’alcool ou à une mauvaise alimentation », explique Anne Tallec, directrice de l’Observatoire régional de la santé des pays de la Loire. Paradoxalement, la région n’est pas spécialement bien notée en terme d’accès aux soins. Autres hypothèses: une fécondité élevée dans l’Ouest, sachant que les grossesses sont l’un des facteurs de prévention du cancer du sein, des dépistages traditionnellement précoces dans la région. et une vie en territoire rural, qui peut induire des modes de vie plus sains qu’en ville.

Avis sur : Mais pourquoi donc vivent-elles plus longtemps que les autres?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail