Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Le point sur

Logo MQA

Le pouvoir des noix

Pourquoi manger des noix ? Comment les choisir ? Comment les préparer ?

La France produits 38 000 tonnes de noix par an en moyenne. © Pierre Vignau

Paru le 15 janvier 2019

Ecrit par Déborah

On consomme en moyenne 500 g de noix par an. C’est très peu, lorsque l’on connaît les bienfaits pour la santé de ce fruit à coque peu sucré, riche en fibres et en bons acides gras.

Pourquoi manger des noix ?

  • Pour leur bon goût.
  • Parce qu’elles se ramassent fin septembre uniquement mais peuvent facilement être conservées toute l’année, à condition de les protéger de la lumière et de la chaleur.
  • Et surtout pour leurs multiples bienfaits :

Un encas sain

La haute teneur en fibres de noix garantit non seulement un bon transit et permet aussi d’atteindre rapidement la satiété. C’est donc un super encas, ultra sain. On dit souvent que les noix, et autres fruits à coques, font grossir car ils sont riches en lipides mais s’ils sont consommés avec modération, aucune inquiétude à avoir. Quelques noix glissées dans une préparation ou boulottées en cas de fringale n’auront pas de conséquence sur la balance.

Elles favorisent la bonne santé cardio-vasculaire

Riches en acides gras polyinsaturés (70 % de leurs lipides totaux), et en particulier d’omega-3, elles apportent du bon gras au cœur. Grâce au magnésium qu’elles contiennent également, elles contribuent à réguler le rythme cardiaque et à protéger les artères.

Sont bonnes pour le cerveau

Booster le cerveau avec les noix est recommandé depuis l’Antiquité. La présence d’oméga-3 et d’antioxydants est bonne pour la mémoire et la concentration. Une étude publiée dans le Journal of Alzheimer’s Disease a montré que la consommation de 30 à 50 g de noix par jour pouvait retarder les symptômes cognitifs de la maladie d’Alzheimer ou retarder sa progression.

Font baisser le cholestérol

Elles sont riches en stérols végétaux et permettent ainsi de faire baisser le mauvais cholestérol et de faire grimper le bon.

Luttent contre le diabète

Leur action anti-inflammatoire peut offrir une protection contre la résistance à l’insuline et aide à réduire le diabète. « Manger environ quatre noix trois fois par mois diminue le risque de diabète de type 2 de 4%. En manger une fois par semaine diminue le risque de 13%. Et en manger au moins deux fois par semaine diminue ce risque de 24% », affirment des chercheurs dans TopSanté.

Quelles noix acheter ?

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir ramasser vos noix, achetez-les françaises. La France est le premier producteur de noix en Europe, avec une récolte de 38 000 tonnes par an en moyenne. Mieux encore, choisissez-les issues d’une AOP. Il en existe deux en France : les noix de Grenoble (c’est le premier fruit à avoir reçu une Appellation d’origine contrôlée, en 1938) et les noix du Périgord. Vous serez ainsi sûr de leur provenance et aurez des cerneaux de meilleure qualité.
Si elles sont emballées -ce qui est d’ailleurs parfaitement inutile- vérifiez bien les logos, car il arrive parfois que des « noix de Grenoble de Californie » fassent une incursion dans les rayons des supermarchés. Au Canada, le terme « noix de Grenoble » est carrément passé dans le langage pour désigner la noix, quelle que soit son origine.

Comment les préparer ?

On peut les manger seules, comme encas, ou les cuisiner dans des plats salés ou sucrés. Elles peuvent accompagner des pâtes avec des girolles et des brocolis, ajouter du croquant dans une salade d’endives, garnir des raviolis au fromage. Côté sucré, elles s’associent parfaitement à la pomme dans les gâteaux et peuvent se préparer en tarte avec du sirop d’érable pour un dessert très québécois.

Avis sur : Le pouvoir des noix

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les commentaires :

Chaque semaine dans votre boîte mail