Menu

Nos rubriques

Recevoir notre newsletter

Nous ne communiquons pas votre adresse email.

Facebook

Twitter

Le point sur

Logo MQA

Deux magnétiseurs convaincus

Quelles vertus ? Quelles méthodes ? Comment pratiquer soi-même ?

deux-magnetiseurs-convaincus-magnétisme

Paru le 24 septembre 2019

Ecrit par Déborah

Le temps du tout-médicament est révolu. De plus en plus, d’autres pratiques se développent. L’intérêt pour la naturopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie ou la réflexologie est croissant.

Tout comme celui pour le magnétisme, qui fait pourtant l’objet de bien des débats.

L’Académie de médecine a rendu un avis sur cette pratique dès 1784 et l’a rejetée. Les médecins ne sont pas autorisés à envoyer un de leurs patients chez un magnétiseur, et ce malgré des résultats avérés sur certaines pathologies.

Aujourd’hui regroupés en association (Groupement pour l’organisation de la médecine auxiliaire-GNOMA-créé en 1950) et en syndicat (Syndicat national des magnétiseurs et praticiens des méthodes naturelles et traditionnelles-SNAMAP-créé en 1997), les magnétiseurs tentent de faire reconnaître leur pratiques. 

Nous sommes allés interroger Jean-Didier, 60 ans et Eric David, 54 ans, deux magnétiseurs installés en région parisienne pour en savoir plus.

Un magnétiseur, qu’est-ce que c’est ?

Jean-Didier : « Nous sommes tous constitués d’énergie et d’atomes. Notre corps physique est entouré par un corps éthérique, qui constitue notre fluide vital. On peut puiser dans cette énergie, ou la transmettre à d’autres. C’est ce que fait un magnétiseur. Il réaligne les énergies. »
Eric David : « Un magnétiseur a la capacité de sentir les déséquilibres du corps énergétique et de les réguler. »

Comment devient-on magnétiseur ?

Eric David : « Je compare souvent cette capacité à celle de l’oreille absolue. Certaines personnes savent reconnaître les notes sans avoir appris la musique. D’autres ont l’odorat extrêmement développé. Pour ma part, je capte les énergies de ce qui est vivant, je les ressens. J’ai eu une première vie comme ingénieur du son, mais je ressentais cette énergie en moi. Il fallait que j’en fasse quelque chose, que je la transmette. J’ai commencé sur ma famille, puis mes amis et petit à petit, c’est devenu mon activité professionnelle. »
Jean-Didier : « J’ai commencé ma carrière il y a trente ans. Je me suis aperçu que beaucoup d’animaux venaient me voir et se posaient sur moi. J’avais également un très bon contact avec les jeunes enfants. Lorsque l’un d’eux avait mal quelque part, je posais mes mains sur lui et il se calmait. Je me suis alors renseigné, j’ai rencontré des magnétiseurs. Et me suis progressivement lancé. »

Comment se déroule une séance ?

Eric David : « On commence par placer ses mains à 5 ou 10 centimètres du corps de la personne et on observe, on ressent le corps énergétique dans sa globalité. Puis on travaille sur les blocages. On remet en circulation les énergies. La plupart du temps, une à deux séances de 45 minutes à une heure suffisent. »

Quel maux les magnétiseurs peuvent-ils apaiser ?

Jean-Didier : « Il est possible de redonner de l’énergie à quelqu’un, de calmer une personne qui a du mal à trouver le sommeil, d’apaiser les maux de tête, les brûlures d’estomac ou d’améliorer le transit intestinal. Le magnétisme favorise aussi la cicatrisation. Il est également efficace face aux maladies psychosomatiques de la peau. Mais attention, une séance chez un magnétiseur ne peut remplacer un traitement ou la consultation d’un médecin. »
Eric David : « Un magnétiseur ne peut pas tout soigner. Par exemple, une hernie discale est un problème fonctionnel et non énergétique. Le magnétisme sera donc impuissant. Par contre, il est souvent efficace face aux maux liés au stress : burn-out, maux de ventre, tous les problèmes de peau, comme le zona, l’eczéma, etc. »

Peut-on pratiquer soi-même ?

Jean-Didier : «Tout le monde ne possède pas la même énergie, mais chacun peut la développer. Pour les plus sceptiques, il existe des exercices très simples qui permettent de développer et surtout de prendre conscience de son magnétisme. On peut par exemple commencer par acheter deux citrons. On ne touche pas au premier. Chaque jour, matin et soir, pendant 5 à 10 minutes, pendant environ 8 jours, on magnétise le second. Pour cela, on frotte ses mains pendant quelques minutes, on appelle les énergies, puis on les place à 5 cm environ du citron en effectuant un travail mental de visualisation avec la volonté de momifier le citron. Au bout de 8 jours, le premier citron aura pourri. Le second sera momifié, aura séché. Il existe d’autres petits exercices pour se rendre compte du pouvoir de ses énergies. »

Le magnétisme n’est cependant pas reconnu par la science et fait l’objet de nombreuses critiques. Comment y répondez-vous ?

Eric David : « Le public mais aussi les médecins ne sont pas toujours réceptifs vis-à-vis de notre pratique. Je peux comprendre ce scepticisme, il est difficile d’expliquer de façon rationnelle le magnétisme. Tout est dans le ressenti. Nous arrivons souvent en fin de parcours médical, lorsque les gens ont épuisé tous les autres traitements. Et souvent, nous les soulageons. Je ne peux que le constater, sans réellement pouvoir l’expliquer. Je trouve dommage de se fermer complètement. »
Jean-Didier : « De plus en plus, les gens ont envie de tester par eux-mêmes. Et c’est une bonne chose. Il règne une plus grande ouverture d’esprit. Et aux septiques je réponds :  « Essayez par vous-même ». »

 

Jean-Didier est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Développez votre magnétisme, paru aux Editions Bussière.

Avis sur : Deux magnétiseurs convaincus

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Chaque semaine dans votre boîte mail