X Fermer

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Carnet perso

En créant votre compte, vous pourrez avoir accès à un carnet personnel où vous pourrez archiver les recettes, articles, belles adresses,... que vous souhaitez conserver.

S'inscrire à notre newsletter

Nous ne communiquerons pas votre adresse mail. Votre adresse mail est uniquement utilisée pour que vous receviez notre newsletter. Un lien de désabonnement est présent dans toutes nos newsletters.

Agir ensemble au quotidien
pour construire une société - plus saine, plus écologique, plus éthique -

Facebook

Twitter

Ça fait réfléchir

Logo MQA

Les 4 raisons du boycott de la Coupe du monde de football masculin

Elles sont à la fois d'ordre écologique et éthique.

Le stade construit dans la ville nouvelle de Lusail © Palácio do Planalto -CC BY 2.0

Paru le 25 octobre 2022

Ecrit par Mathilde de Mon Quotidien Autrement

La Coupe du monde de football masculin débutera le 20 novembre et aura lieu pendant quatre semaines au Qatar. Vous avez peut-être entendu parler des impacts économiques et sociaux de cette manifestation, et vous tergiversez sur le fait d’allumer ou non votre téléviseur ou ordinateur à cette occasion ? Mon Quotidien Autrement fait le point sur les raisons qui peuvent inciter à boycotter la manifestation.

1) Un chantier qui a fait plusieurs milliers de morts

Reportages, enquêtes et témoignages se sont multipliés pour dénoncer les conditions abominables dans lesquelles les stades ont été construits, par une main d’œuvre migrante venant principalement d’Asie du Sud-Est et d’Afrique. S’il est difficile de s’accorder sur des chiffres – les autorités locales n’ayant pas voulu enquêter sur des morts suspectes de travailleurs – des ONG comme Amnesty International et Human Rights Watch s’arrêtent sur plusieurs milliers, en raison de coups de chaleur ou de conditions d’hébergement insalubres ou dangereuses.

2) La construction de stades éphémères

La Coupe du monde de football masculin se déroulera dans huit stades, dont sept spécialement créés pour l’occasion. Lorsque la manifestation a été attribuée en 2010 à ce pays de la péninsule arabique, celui-ci n’était en effet pas pourvu des infrastructures nécessaires pour accueillir une manifestation de ce type. La capacité de ces stades en fera ensuite des mastodontes très peu réutilisés. Pour les rejoindre, d’autres infrastructures ont dû être construites : des lignes de métro… et même une « ville nouvelle », comme celle de Lusail.

3) Un climat peu propice au sport

Le Qatar est un pays désertique connaissant de fortes chaleurs. En raison de ce climat peu propice au sport, le Mondial a déjà été décalé en hiver pour le bien-être des joueurs. Cela reste insuffisant, les températures pouvant toujours grimper jusqu’à 30 degrés en cette période. Sept des huit stades seront donc climatisés, à ciel ouvert.

4) Un bilan carbone ahurissant

Cette Coupe du monde devrait émettre 3,6 millions de tonnes de CO2 d’après la FIFA elle-même, soit plus que les émissions annuelles d’un petit pays comme l’Islande. Ce chiffre serait largement sous-estimé. Selon l’ONG Carbon Market Watch, les émissions carbone seraient cinq fois plus élevées, en raison plus particulièrement des trajets en avion qui vont être effectués par les joueurs et les supporters, la plupart d’entre eux ne pouvant pas être hébergés sur place. Le Qatar a d’ailleurs annoncé des navettes spéciales par avion pour rejoindre les pays alentours : 160 trajets sont prévus par jour, soit 1 avion toutes les 10 minutes.

 

Avis sur : Les 4 raisons du boycott de la Coupe du monde de football masculin

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Les commentaires :

C est totalement aberrant d organiser un évènement sportif mondial dans ces pays chaud. Et en plus totalitaires. Bilan carbone, non respect des droits de l homme, et des femmes. indécence de tout cet argent gaspille pour ces vonstrctions dans un désert . POURQUOI LEUR OFFRIR UNE TELLE VITRINE ?

Je ne suis pas footeux, mais observe que ce sport a une grosse vertu de rassemblement, ce qui n’est pas négligeable dans le contexte actuel. Le boycott aurait du avoir lieu au moment du choix de la localisation, ce qui n’aurait rien changé je pense, au regard des nombreuses manifestations sportives déjà effectuées dans des pays contestables depuis 20 ans. Enfin, croire que les pays producteurs d’hydrocarbures ne vont pas préparer leur avenir, dés lors que nous avons décidés d’arrêter les énergies fossiles, est une utopie. Au contraire, ils nous en font payer le prix fort… et encore pour de nombreuses années.

Bien entendu qu’il faut boycotter cette manifestation sportive !Au delà des émissions de toutes natures et pas que carbone, du volet social -mais le mal est fait- il y a l’indécence des masses d’argent brassées . Boycottons mais aussi le pétrole ! mais là ça va être très dur et très long !!!!

Sondage

La Coupe du monde de football 2022, vous allez la jouer comment ?

Loading ... Loading ...

Par nos actions quotidiennes, nous avons le pouvoir de changer notre société